ERYTHREE / ETHIOPIE :L’UNION EST SCELLÉE


Un message fort des visites historiques du président Afeworki et du premier ministre Abiy Ahmed dans leurs pays respectifs, en une semaine. Issaias Afeworki, a promis, de consolider le rapprochement avec son voisin après 20 ans d’hostilité. Le président Érythréen était d’ailleurs en séjour de 3 jours à Addis Abeba où il a été accueilli en grande pompe. Garde militaire, danses traditionnelles et tapis rouge ont été déployé en son honneur.

Une 2ème rencontre mémorable et chaleureuse pour Abiy Ahmed et Issaias Afeworki, en quelques jours.

Véritable communion fraternelle entre Les deux dirigeants qui ont partagé rires et embrassades lors d'un déjeuner officiel. Abiy Ahmed a d’ailleurs assuré à son hôte qu’il était "bien aimé et respecté par le peuple éthiopien à qui il leur avait manqué".

Pour rendre plus concret ce nouveau départ, l’Erythrée a depuis quelques heures, une nouvelle représentation en Ethiopie.

Le président érythréen Issaias Afeworki a rouvert ce lundi 18 juillet 2018, l'ambassade de son pays en Ethiopie. Cette représentation était restée fermée pendant 20 ans après la rupture des relations diplomatiques entre les deux voisins de la Corne de l'Afrique.

La réouverture de cette ambassade à Addis Abeba a mis fin à ces trois jours de visite officielle.

Lors de ces trois jours, Issaias a aussi visité un important parc industriel et pris part à un dîner et concert auquel ont assisté des milliers d’Éthiopiens.

le chef de l’État érythréen avait quitté Addis Abeba pour rentrer à Asmara sitôt après l'inauguration de l'ambassade.

L'Éthiopie et l'Érythrée avaient expulsé leurs diplomates respectifs au début de la guerre qui les a opposées entre 1998 et 2000, notamment en raison d'un désaccord sur leur frontière commune, et qui a fait quelque 80.000 morts.

Le refus éthiopien d'appliquer une décision en 2002 d'une commission soutenue par l'ONU sur le tracé de la frontière a ensuite entretenu une longue animosité entre les deux pays.

Mais le mois dernier, Abiy, jeune Premier ministre réformateur nommé en avril, avait annoncé la volonté de l’Éthiopie d'appliquer un accord de paix signé en 2000 à Alger avec l'Érythrée et les conclusions, deux ans plus tard, de la commission internationale indépendante sur la démarcation de la frontière.

#ETHIOPIE

Posts Récents