TANZANIE : POUR LE PRÉSIDENT LES DÉTENUS DOIVENT TRAVAILLER "JOUR ET NUIT"


Les jours à venir s’annoncent difficiles pour les prisonniers tanzaniens. En effet, le Président John Magufuli , a décidé de durcir leurs conditions d’incarcération . Lors de l’investiture du nouveau commissaire général des prisons, le chef de l’Etat tanzanien a demandé aux autorités carcérales de faire travailler les détenus "jour et nuit" et de les asséner de "coups de pied" s'ils font preuve de "paresse". Pour John Magufuli C'est une honte pour le pays de continuer à nourrir les prisonniers. Il préconise que Toutes les prisons aient des champs que devront bien évidement cultiver les prisonniers. Selon lui, de l’oisiveté des prisonniers, résultent la consommation de la drogue et la propagation de l’homosexualité dans le pays.

Afin de lutter contre tous ces fléaux, l’homme fort du pays a donc invité les représentants carcéraux à occuper les détenus. John Magufuli a également exigé que prennent fin les visites conjugales en prison.

Les prisonniers des deux sexes, n’auraient dès lors, le droit de revoir leurs conjoints qu’après avoir purgé entièrement leurs peines. Des mesures qui feront des prisons tanzaniennes un univers cauchemardesque. La question est de savoir si elles contribueront à réduire la criminalité dans le pays et de ce fait, le nombre de prétendants au séjour carcéral.

Au pouvoir depuis 2015 le président John Magufuli est connu pour ses prises de positions assez controversées .En Juin 2017, il avait exigé l’application stricte de la loi portant sur l’interdiction de grossesse aux écolières et avait également exigé l’application des peines d’emprisonnement à l’encontre des auteurs de grossesses


Posts Récents