AFRIQUE DU SUD :LE GOUVERNEMENT PROPOSE UNE COMPENSATION POUR LES VICTIMES DE MARIKANA


Les proches des victimes de la tuerie de Marikana pourraient bientôt être dédommagés. En effet le gouvernement sud-africain propose de compenser les familles des victimes de la tuerie à hauteur de 100 millions de rands, environ 7,4 millions de dollars. Mais les familles de victimes doivent d’abord être consultées avant que ne commence cette opération. Selon un communiqué de la présidence, le gouvernement est prêt à faire une offre pour mettre fin à ce contentieux dans les prochains mois. La proposition du gouvernement sud africain intervient deux jours après la commémoration à Marikana des quatre ans du massacre. Une commémoration marquée par l’absence des membres du gouvernement.

Le 16 Août 2012 34 mineurs avaient été tués lors d’un massacre près d'une mine de platine, propriété de Lonmin, dans la région de Marikana, près de Rustenburg. Lors de cette grève sauvage, les mineurs, qui réclamaient le doublement de leur salaire, avaient été abattus, par la police venue briser la grève. Quelque jours avant, de violents affrontements entre grévistes, vigiles de la mine et policiers, avaient fait dix morts. Cet événement est considéré comme l’un des pires massacres depuis la fin du régime de l’apartheid en 1994.

Une plainte à civil avait été déposée l’année dernière par les familles des victimes contre l'état sud-africain. Les familles réclament des dédommagements pour les 326 personnes qui dépendent financièrement des mineurs tués. Elles pourront donc d’ici peu être soulagées si du moins elles jugent recevable la proposition faite par le gouvernement

#AFRIQUEDUSUD

Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

 2018 By conseil africain des medias