ZIMBABWE / ELECTIONS GÉNÉRALES LES ÉLECTIONS "SUR LE POINT D'ÊTRE FRAUDULEUSES" ( OP


A quelque jours des élections générales, les premières de l’ère post Mugabé, l’opposition multiplie les accusations à l’égard du pouvoir. Mercredi le chef de l'opposition Nelson Chamisa, candidat du MDC a fait savoir que les élections présidentielle et législatives du 30 juillet au Zimbabwe, sont «sur le point d'être frauduleuses».

Devant la presse , le leader de la formation politique de feu Morgan tsvangirai a laissé entendre que l'arrogance» de la commission électorale qui «a choisi de ne pas jouer le jeu de la transparence et l'utilisation des médias publics par le pouvoir laissent penser que ces élections «sont sur le point d'être frauduleuses».Chamisa a souligné le manque d’information sur le nombre de bulletins imprimés et le lieu où ils ont été imprimés.

Selon lui la commission électorale a carrément choisi son camp, il a choisi de « jeter le sifflet de l'arbitre pour soutenir l'équipe d'Emmerson Mnangagwa», l’actuel président. Chamisa a aussi fait part de son mécontentement quant à la distribution de nourriture par la Zanu-PF , le parti au pouvoir. Il a toutefois exclu de se retirer de la course et s’est dit confiant de la défaite d'Emmerson Mnangagwa» à ce scrutin qui sera marqué par la participation d’observateurs internationaux.

#ZIMBABWE

Posts Récents