RWANDA RÉUNION DE L'EASF INQUIÉTUDES AUTOUR DES BASES MILITAIRES ÉTRANGÈRES EN AFRIQUE


Le constat est clair, les faits sont là, l'établissement de bases étrangères et leurs implications dans les conflits dans la Corne de l'Afrique est un développement inquiétant

C’est ce qui ressort des assises des chefs militaires de l’union africaine réunis hier à Kigali dans la capitale Rwandaise sous la tutelle du major général TRUST MUGOBA estimant que l'augmentation de ces bases militaires des pays occidentaux pourrait compromettre la paix et la stabilité dans cette partie de l’Afrique , Pendant longtemps, les pays de la Corne de l'Afrique, notamment Djibouti, l'Érythrée, l'Éthiopie et la Somalie, ont connu des conflits politiques et sociaux soutenus,Faisant de cette partie l'une des régions les plus ravagées par les conflits sur le continent, avec des combats constants impliquant des campagnes armées contre le groupe terroriste Al-Shabab.

Ils est donc questions désormais de pouvoir conjuguer les efforts afin de lutter efficacement contre la montée effrénée du terrorisme ceci en promouvant la paix entre les états , et à juste titre la réunion a tenue à saluer les efforts déployés par l'Éthiopie pour prendre position en faveur de la conclusion de tensions politiques de longue date qu'il opposait à l’Érythrée,conflit auquel la force en attente de l’Afrique de l’est a apporté une contribution considérable.

A côté de l’effort politique auquel tous les états sont appelés en vue de militer pour le retour de la paix en régions de troubles, la force dispose jusqu’ici d’un financement de près de 2 millions de dollar américains .Même si ce montant peut sembler minime par rapport au montant nécessaire pour mener à bien les activités de paix et de sécurité il y’a néanmoins lieu de Se féliciter des avancés, tel que l’a indiqué Omar bouh.

Rappelons que l'Amérique a une base militaire permanente à Djibouti plus précisément au Camp Lemonnier, qui sert de point de ravitaillement pour tous les navires de la marine américaine.

La Chine elle aussi a établi sa base navale dans le même pays l'année dernière. Les Etats-Unis ne sont en reste elles possèdent une base au Somaliland alors que la Russie est en pourparlers avec la Somalie en vue de l’ouverture de sa base militaire.

L'UA a pour objectif de faire taire les armes en Afrique d'ici 2020 et l'EASF veut contribuer à cet objectif.

Vas t’elle y parvenir ? , en tout cas cette prise de consciences de la part des autorités compétence laisse croire que l’avenir des bases étrangères en Afrique est hypothéqué.

#RWANDA

Posts Récents