SIERRA LEONE UN NOUVEAU TYPE DE VIRUS EBOLA DÉCOUVERT


On croyait le spectre d’Ebola à jamais disparu de la Sierra Leone. Malheureusement l’annonce faite jeudi par le gouvernement n’est pas réjouissante. Jeudi, les autorités ont annoncé qu’un nouveau type de virus Ebola a été découvert sur des chauves-souris dans le pays. Une mauvaise nouvelle qui intervient alors que le pays tente de se remettre de cette maladie qui a décimé sa population et affaiblit son économie. Car cela fait deux ans seulement qu’a été annoncé la fin d'une épidémie qui a causé la mort de plus de 11.000 personnes en Afrique de l'Ouest.

Le gouvernement a fait savoir que l’on ignore encore si le nouveau type de virus, dit de Bombali peut se transformer en une maladie mortelle à virus Ebola. Selon les chercheurs, le virus pourrait néanmoins être transmis à l’homme. Un haut responsable du ministère de la Santé a même précisé que ce nouveau virus a le potentiel pour infecter les cellules humaines.

Le nouveau virus Ebola a été découvert par des chercheurs dans le district de Bombali, dans le nord de la Sierra Leone. Ces derniers travaillent en étroite collaboration avec le gouvernement pour déterminer si des êtres humains ont déjà été infectés. Par mesure de prudence, le ministère de la santé invite la population à éviter la consommation de chauves-souris.

Le sud de la Guinée a été en décembre 2013 l’épicentre de la pire épidémie d’Ebola. Très vite cette épidémie s’est propagée au Libéria et en Sierra Leone. Selon les chiffres évoqué par l’OMS, elle a tué plus de 11.300 personnes sur près de 29.000 cas enregistrés. En Sierra Leone uniquement, Plus de 14 000 personnes ont été infectées, et près de 4 000 en sont mortes . Le 7 novembre 2015, la fin de l'épidémie d'Ebola en Sierra Leone a été déclarée par l'Organisation mondiale de la santé. Cette épidémie d'Ebola, la plus grave depuis l'identification du virus en Afrique centrale en 1976, avait alors laissé le pays dans une grave récession économique.


Posts Récents