KENYA / TANZANIE: COMMÉMORATION DES 20 ANS DES ATTENTATS DE 1998

August 8, 2018

 

En milieu de matinée le 7 août 1998, une énorme explosion dévaste l'ambassade américaine dans le centre de Nairobi, suivie quelque minutes plus tard par une autre déflagration à Dar es Salaam. Au total, 224 personnes sont tuées et quelque 5.000 blessées, essentiellement des Africains

 

A Nairobi, une cérémonie sobre et émouvante a réuni familles de victimes et officiels au parc du mémorial de l'attentat, situé dans le centre-ville, sur le site de l'ancienne ambassade. Le Chœur de chambre de Nairobi a chanté a capella les hymnes kényan et américain, puis, bougies à la main, les participants ont écouté religieusement les noms des victimes, égrenés au son lancinant d'un violon. Une cérémonie similaire s’est déroulée à Dar es Salaam en Tanzanie.

 

Ces deux événements malheureux qui ont frappé l’Afrique, marquent l’apparition du groupe terroriste Al-Qaïda sur la scène internationale. Une apparition qui a vite fait de marquer son empreinte de manière sanglante. Et c’est les Etats unis d’Amérique qui seront les premiers à subir les affres de cette apparition. Le 11 septembre 2011 à New york et Washington, les attentats les plus meurtriers de l’histoire auront lieu, laissant près de 3000 morts sur le carreau. Les années qui ont suivi le 11 septembre ont été façonnées par la "guerre contre le terrorisme", initiée par le président américain George W. Bush, et par l'intensification des opérations militaires américaines, notamment en Afghanistan, Irak ou au Pakistan. Dans le même temps, Al-Qaïda a servi de source d'inspiration à de nombreux mouvements dans le monde, qui ont multiplié les attaques au Moyen-Orient, ainsi notamment qu'à Bali, Bombay, Madrid, Londres ou Paris. Les groupes islamistes ont aussi causé des ravages au Sahel, au Nigeria, en Somalie et à nouveau au Kenya.

 

Ces dernières années, l'attention du public s'est détournée d'Al-Qaïda pour se porter sur le groupe rival Etat islamique (EI). Formé en 2013, il a conquis de larges territoires en Irak ou en Syrie et a inspiré de nombreuses attaques menées par des "loups solitaires". Mais si l'EI a récemment perdu une grande partie des territoires conquis, les experts mettent en garde contre la résurgence d'Al-Qaïda, qui a renforcé son réseau dans l'ombre.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

ETATS-UNIS / TRAFIC DE DROGUE : LE PRÉSIDENT TRUMP ORDONNE DE TRAQUER TOUS LES TRAFIQUANTS EN AFRIQUE DE L'OUEST

July 14, 2020

1/8
Please reload

Archives