TOGO / BENIN : Le meeting de Kemi Seba avorté


Rendez vous manqué pour Kemi Seba ce mercredi, avec ses admirateurs du Togo. L’activiste béninois a été refoulé à la frontière Togo-Bénin à Hillacondji. Les agents du poste de police des frontières dans la localité de Hillacondji lui ont fait savoir qu’ils avaient reçu pour instruction de le refouler. Les membres du bureau de son ONG Urgences panafricanistes qui l’accompagnaient ont également été interdits d’accès au sol togolais.

Les autorités togolaises accusent Kemi Seba d'être une personne dangereuse pour l'ordre public. Ils soutiennent que le discours de ce dernier influencerait la jeunesse togolaise.

L’activiste béninois dément ces accusations avec la dernière énergie. Dans un audio qu’il a diffusé juste après l’incident, il martèle que son déplacement n’avait pour seule ambition qu’une campagne contre la françafrique, dans le cadre de sa tournée internationale “L’Afrique Libre ou la mort”, du nom de son nouvel ouvrage.

L’étape Togo de la tournée d’éveil de conscience des africains pour l’indépendance totale du continent ne tiendra plus. Kemi Seba, l’activiste panafricaniste qui devrait l’animer n’aura pas la chance d’entrer au Togo.

Le béninois n’en est pas à sa première expulsion. En 2017, il a notamment été sorti du Sénégal après avoir brûlé un billet de 5 000 francs CFA. Il a finalement été accueilli – en héros – au Bénin, sa terre d’origine d’où il mène ses activités.

L’activiste panafricain Kemi Seba était attendu à Lomé où il devrait animer mercredi un meeting contre la Françafrique. Et ca ne le fera finalement pas ! Ses partisans du Togo devront prendre leur mal en patience ou se déplacer eux pour leur modèle.


Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

 2018 By conseil africain des medias