COTE D’IVOIRE BEDIE LANCE LES NÉGOCIATIONS AVEC LE FPI


A peine séparé du RDR d’Alassane Ouattara Henry Konan Bédié se tourne désormais vers le FPI, du moins la branche dirigée par Pascal Affi N’Guessan. Une rencontre entre les dirigeants des deux formations politiques a d’ailleurs eu lieu Vendredi 10 Août à la présidence d’Henri Konan Bédié à Abidjan.

Henri Konan Bédié devant les hommes de média n’a pas exclu la possibilité d’une alliance entre les deux partis. Le même discours est tenu par Pascal Affi Nguessan qui n’a pas écarté la disponibilité d’une alliance entre la formation politique dont il est le président et le PDCI d’Henri Konan Bédié.

Ce n’est pas la première fois que les deux leaders évoquent la possibilité d’une alliance entre leurs deux partis. Lors du congrès du Front populaire ivoirien en Juillet dernier , Pascal Affi N'Guessan alors reconduite à la tête du parti avait laissé entendre que l’hypothèse d’une union PDCI / FPI était envisageable. Arguant de ce fait “qu’aucun parti ne peut gagner seul les élections en Côte d’Ivoire”. Des questions demeurent cependant sur les conditions qui pourraient émaner d’une telle alliance si elle venait à voir le jour.

Du côté de la branche dissidente du FPI dirigé par Aboudramane Sangaré et qui a reconduit dernièrement à sa tête l’ex président Laurent Gbagbo, une alliance FPI / PDCI n’est pas à l’ordre du jour. La branche radicale du FPI orphelin de son leader encore en détention à la Haye, semble avoir retrouvé un souffle nouveau avec la libération de Simone Gbagbo, qui est resté 2ème vice-présidente de cette formation radicale malgré son incarcération.

À l’approche de la présidentielle de 2020 tous les dés ne sont pas encore jeté dans l'échiquier politique ivoirien dont les rebondissements n’ont pas fini de nous surprendre.

#COTEDIVOIRE

Posts Récents