NIGERIA / ÉTAT DU DELTA : 1000 MILITANTS DÉSERTENT LES RANGS DU PARTI AU POUVOIR


La saignée continue au sein du parti au pouvoir All Progressives Congress au Nigeria. Les militants de l'Etat du Delta s'ajoutent à la longue liste. Précisément 1000 membres de cette localité ont claqué la porte du APC, sans crier gare! Ils ont immédiatement rejoint les rangs du Peoples Democratic Party (PDP), la principale formation de l’opposition nigerianne.

Le constat a été simplement fait lors d'une « importante » réunion tenue vendredi par ce parti de l'opposition. Parmi les participants à cette réunion, ces 1000 membres démissionnaires du All Progressives Congress (APC), parti au pouvoir.

Ces partisans du pouvoir ont pris part à cette rencontre de l'opposition dans le but de faire le bilan des réalisations de l’APC dans leur ville. Il en est ressorti pour leur part un constat amer selon lequel, toutes les promesses du parti au pouvoir APC dans la ville d’Agbarha-Otor, n’ont pas été tenues. Ces démissionnaires estiment n'avoir eu aucun projet de développement du APC à Agbarha-Otor. Ils se sont dit part conséquent, ne plus pouvoir continuer à rester dans le noir, espérant trouver la lumière au sein du PDP, Peoples Democratic Party .

Ils quittent ainsi un navire sur le point de faire naufrage. Une éventuelle réaction du directoire de l’APC reste attendue face situation qui se dégrade au fils des jours.

C’est un nouveau coup dur pour le parti au pouvoir qui ne fait qu’enregistrer des défections ces dernières semaines. Comme celle de Bukola Saraki, président du Sénat du Nigeria au début de ce mois. Alors qu’auparavant, une cinquantaine de parlementaires avaient déjà claqué la porte de l’APC.

De quoi corser la mise pour le président Muhammadu Buhari qui entend briguer un deuxième mandat consécutif lors de la présidentielle de l’année prochaine.

#NIGERIA

Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

 2018 By conseil africain des medias