RDC : LES ÉTATS-UNIS VEULENT L'AMÉLIORATION DU PROCESSUS ÉLECTORAL


Washington a salué la décision du président Joseph Kabila de renoncer à un 3e mandat à la tête du pays. Jeudi 9 Août 2018, l’ambassadrice des États-Unis auprès de l’ONU Nikki Haley, a adressé un message de félicitation à l’endroit du président congolais dans lequel elle indique que les Etats-Unis saluent des rapports selon lesquels le président Kabila ne sollicitera pas un troisième mandat conformément à la constitution du pays. La République démocratique du Congo a-t-elle souligné, a une occasion historique de réaliser son premier transfert de pouvoir pacifique et démocratique le 23 décembre 2018.

La diplomate américaine soutient cependant que beaucoup reste à faire. Notamment, l’amélioration du processus électoral. Washington indique que la Commission électorale nationale indépendante (CENI) doit prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir que le peuple congolais ait le droit d’exercer son vote lors d’élections libres, équitables et crédibles le 23 décembre 2018 ».

Cette requête est d’ailleurs la même formulée par l’opposition pour qui affirme que le fichier électoral et la machine à voter constituent des moyens de fraude mis en place par la Commission électorale au profit du pouvoir. La « machine à voter » reste donc au cœur de la polémique en RDC ou l’opposition demande son abandon.

#RDC

Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

 2018 By conseil africain des medias