ZIMBABWE / CONTENTIEUX ÉLECTORAL EXAMEN DU RECOURS CE MERCREDI


La Cour constitutionnelle zimbabwéenne se penche ce mercredi 22 août sur un dossier brûlant. La requête de l'opposition qui demande l’annulation de la présidentielle du 30 juillet dernier donnant vainqueur Emmerson Mnangagwa.

le principal parti d’opposition, le MDC refuse de se conformer au verdict de la commission électorale qui stipule qu’Emmerson Mnangagwa a totalisé 50,8 % des suffrages contre 44,3 % des voix pour son rival Nelson Chamisa. Confiant de sa victoire le leader du MDC avait lors d'une sortie médiatique soutenu que son parti détenait un dossier solide qui pouvait prouver qu'il y a bel et bien eu fraude électorale. Emmerson Mnangagwa de son côté continué de clamer haut et fort qu'il est le seul vainqueur de ce scrutin. « J’ai gagné ce procès avant même qu’il ne commence », a t'il répondu à distance le week-end qualifiant par la même occasion le scrutin libre et honnête. Egalement Sur de voir leur camp remporter ce procès qui les opposent au MDC , les avocats de la ZANU PF demandent à tous ceux qui ont voté Nelson Chamisa d’accepter avec dignité leur défaite pour que le pays puisse aller de l’avant.

L’investiture du président Emmerson Mnangagwa initialement prévu le 12 Aout a été reporté à la suite du recours déposé par le chef de file de l’opposition zambienne Nelson Chamisa.Les Zimbabwéens peuvent suivre l’audience prévue mercredi car elle est diffusée en direct par la télévision publique zimbabwéenne.

Les neuf juges de la Cour constitutionnelle zimbabwéenne ont quand à eux jusqu’à vendredi pour rendre leur verdict. Ce n’est qu’à la suite de ce dernier que pourra avoir lieu l’investiture d’Emmerson Mnangagwa , si et seulement si la décision de la plus haute juridiction du pays est en sa faveur .

#ZIMBABWE

Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

 2018 By conseil africain des medias