KENYA / ETATS-UNIS UHURU KENYATTA REÇU PAR DONALD TRUMP


20 minutes chrono, c’est le temps qu’aura mis la 1ere rencontre bilatérale entre les présidents Kenyatta et Trump. Le président kenyan qui a foulé le sol américain, devient ainsi le 3e chef d’Etat africain à se rendre à la Maison Blanche, depuis l’arrivée du 45e président des Etats unis d’Amérique, après le président du Nigéria Muhamadu Buhari en avril dernier et l’Egyptien Abdel Fattah Al Sissi, en avril 2017.

Et s’il est bien connu qu’en politique, ce qu’il en reste au-delà des amitiés ce sont les intérêts, le Kenya et les Etats-Unis se sont penchés sur leurs préoccupations communes. Selon un communiqué rendu public le 6 août dernier par la Maison-Blanche, «Le Kenya est un partenaire essentiel des États-Unis et le président Trump se réjouit de discuter des moyens d'élargir le partenariat stratégique fondé sur notre démocratie partagée, nos valeurs et intérêts mutuels».

Tout d’abord, les 2 pays ont des troupes en Somalie. En effet, Donald Trump a intensifié les opérations militaires dans ce pays, pour combattre le groupe al-Shabab, affilié à al-Qaïda. C’était le 2 juillet 2017 que les Etats-Unis amplifient leur action sur le terrain contre le mouvement extrémiste shebab, en envoyant la 2e opération conjointe en moins d'un mois.

De plus, le processus de paix au Soudan du Sud a été également évoqué, alors que les négociations continuent à Khartoum entre le gouvernement et les rebelles sous l'égide de l'IGAD.

Enfin, et le plus important, les questions commerciales, au-delà de la sécurité en Afrique de l’Est dont le Kenya est le pool de concentration. A cet effet, une dizaine d'accords commerciaux ont été signés entre les 2 états en fin juin 2018, d'une valeur de 100 millions de dollars.

Cette visite intervient quelques jours après que le Kenya ait commémorer le 20e anniversaire des attentats contre l'ambassade américaine en 1998. Dans la foulée des liens diplomatiques avec les contrées occidentales, le président Uhuru Kenyatta recevra jeudi 30 août prochain, la Première ministre britannique Theresa May, dès son retour au Kenya.

#KENYA

Posts Récents