GHANA (ARCHIVES) LA SUSPENSION DE KWESI NYANTAKYI PROLONGÉE PAR LA FIFA


Conformément à l'article 22 du code de la Fifa, Salisu Yusuf est interdit de participer à toute activité liée au football pendant une période de 12 mois. L'annonce a été faite ce mercredi 05 septembre à Abuja par la commission d'éthique et de fair-play de la fédération nigériane de football.

L'entraîneur adjoint des supers eagles est accusé d'avoir reçu des pots de vin de journalistes, se présentant comme des agents des joueurs. Un acte de corruption dont la fédération dit avoir des preuves vidéo où l'entraîneur recevait « un don » en espèces de 1.000 dollars. Diffusée par la version africaine de la 'BBC' britannique cette vidéo présente une scène où l'on peut clairement voir l'entraîneur adjoint accepter de l'argent de la main des présumés agents des joueurs. Nous sommes en septembre 2017 et les agents en question sont des journalistes qui mènent un travail d'investigation sur la corruption dans le football africain.

Ils promettent à Yusuf Salisu qu'il touchera 15 % des contrats que concluent les joueurs Osas Okoro et Rabiu Ali, si l'entraîneur accepte de les inclure dans la sélection pour le Championnat d'Afrique des Nations (CHAN) 2018 qui s'est déroulé au Maroc.

En plus de la suspension, Salisu Yusuf écope d'une amende de 5.000 dollars américains à payer dans les trois mois à compter de la date de la décision.

Pour sa défense, le mis en cause a indiqué qu'il n'avait commis aucun délit. La somme qu'il aurait reçu reçue était de 750 dollars.Une somme d'argent qu'il voyait comme "symbolique et trivial", l'accepter entrait dans ce qui était autorisé par la FIFA. Salisu Yusuf estime que la règle sur les dons en espèces ne s'applique pas dans ce cas puisqu'il n'a pas violé les règles de l'instance dirigeante du football mondial et celle de la NFF.

#GHANA

Posts Récents