MAROC L'UNICEF S’INSURGE CONTRE LES VIOLS D'ADOLESCENTES


L’UNICEF, déplore dans son communiqué rendue publique, l'absence d'un système intégré de protection de l'enfance au Maroc.

Un communiqué qui fait suite à la vidéo d’une jeune fille diffusée le 21 août dernier sur Internet sur internet. Dans cette vidéo, Khadija, la victime, âgée alors de 17 ans, racontait avoir été kidnappée, séquestrée, violée et martyrisée pendant deux mois par des jeunes de son village.

Les différents tribunaux du royaume ont traité près de 5.980 affaires de violence à l'encontre des enfants en 2017, selon l’Unicef.

Et pour eux, Le cas Khadija alerte de nouveau tous les intervenants de l'urgence de rendre rapidement opérationnel les dispositifs territoriaux intégrés de protection de l'enfance.

Douze des agresseurs présumés de Khadija, âgés de 18 à 28 ans, ont été arrêtés et placés en détention préventive. Ceci pour viol, enlèvement et séquestration et enfin pour traite d'être humain sur mineure.


Posts Récents