NIGER PLUS DE 400 MIGRANTS SECOURUS PRÈS DE L'ALGÉRIE


L’annonce a été publiée hier mercredi; sur la page Facebook de l’organisation internationale pour les migrations (OIM) au Niger. Celle-ci affirme avoir secouru, les 3 et 4 septembre derniers, en deux vagues, un total de 439 migrants de différentes nationalités, dans le désert nigérien, non loin de la frontière avec l’Algérie.

La première vague, composée de 347 migrants a été secourue, lundi 03 septembre, au niveau de la localité nigérienne d’Assamaka par les équipes de recherche et de sauvetage de l’OIM. Un jour plus tard 92 autres migrants sont arrivés dans la même zone avant d'être pris en charge par les secours. D'après l'OIM, ces migrants sont en majorité ressortissants des pays d'Afrique de l'Ouest, notamment le Mali, la Guinée et le Sénégal. Ils ont tous été hébergés au centre de transit pour les migrants de l’OIM à Arlit dans le nord du Niger où ils reçoivent une assistance alimentaire, médicale et psychosociale. L'organisation onusienne leur assure également les documents de voyage et le transport vers leurs pays d’origine.

De part sa position stratégique entre le Maghreb et l’Afrique noire, le Niger est devenu es dix dernières années, une terre de transit en direction de l’Algérie et de la Libye, étapes ultimes pour atteindre l’Europe. Selon les statistiques européennes, environ 90% des migrants d'Afrique de l'Ouest traversent le Niger pour rejoindre principalement la Libye puis l'Europe. Pour juguler le flux migratoire transitant par son territoire, Le Niger reçoit, de l'Europe, un important appui matériel et financier.

Lundi dernier, l'Union européenne versait une aide de 21 millions d'euros soit 13,775 milliards de francs CFA au Niger pour l'aider à contenir le flux migratoire vers le vieux continent.

#NIGERIA

Posts Récents