AFRIQUE DU SUD / ÉLECTIONS GÉNÉRALES 2019 : L’ALLIANCE DÉMOCRATIQUE LANCE SA CAMPAGN


L’opposition lance sa campagne pour les élections de 2019.

L’Alliance démocratique, le principal parti d’opposition sud-africain, a donc lancé ce samedi dernier, à Johannesburg sa campagne pour les élections générales de 2019 en promettant de raviver le “rêve” né lors de la chute de l’apartheid il y a un quart de siècle.

Devant quelques milliers de partisans habillés aux couleurs du parti, son chef Mmusi Maimane a dressé un bilan sévère du règne du Congrès national africain, au pouvoir depuis les premières élections libres de 1994.

“Ce rêve que tout le monde partageait (…) devient un cauchemar”, a-t-il lancé en dénonçant le chômage et l’insécurité qui affectent le pays et, surtout, la corruption de ses dirigeants.

Au pouvoir depuis 2009, le président sud-africain Jacob Zuma a été contraint à la démission en février dernier par son propre parti l’ANC, en raison des multiples scandales politico-financiers qui ont émaillé la fin de son règne.

Son successeur Cyril Ramaphosa a promis d‘éradiquer la corruption et de relancer l‘économie, qui tarde à se relever de la crise financière de 2008. Le taux de chômage frôle les 28% et le pays vient de replonger dans la récession.

L’ANC a enregistré aux élections locales de 2016 son plus mauvais score national (54%), nourrissant les espoirs de la DA (27%) qui espère le priver de sa majorité parlementaire absolue en 2019.

Longtemps considéré comme un parti de Blancs, la DA a ouvert sa hiérarchie aux Noirs, notamment en confiant en 2015 sa direction à Maimane, un Noir de 38 ans.

#AFRIQUEDUSUD

Posts Récents