NIGERIA / AUGMENTATION DU SALAIRE MINIMUM : UNE CENTRALE SYNDICALE ENTAME UNE GREVE ILLIMITEE


Une grève illimitée a été lancée dans le pays, pour obtenir l'augmentation du salaire minimum.

À l’appel du Nigeria Labour Congress, une centrale syndicale du pays, les Nigérians devraient entamer une grève illimitée…. Jusqu‘à ce que le gouvernement Buhari revoie à la hausse le salaire minimum.

Au commencement, un ultimatum. La principale centrale, le Nigeria Labour Congress (NLC) et son allié la Trade Union Congress ont menacé il y’a quelques jours, d’entrer en grève le 27 septembre.

Une décision qui est loin d‘être anodine. Car Jeudi dernier, le NLC a décidé d’entamer une grève illimitée à l’échelle nationale après l’expiration de l’ultimatum de 14 jours accordé au gouvernement fédéral, qui s’écoulera le 26 septembre 2018.

Le gouvernement était appelé à adhérer à la proposition de formation d’un comité tripartite (public-privé-société civile) afin d’examiner les modalités de redéfinition du salaire minimum national. Malheureusement, à en croire les deux syndicats, le gouvernement ne l’a pas respectée.

Au Nigeria, le salaire minimum s‘élève à environ 204 dollars d’après les données 2016 de la Banque mondiale. Résultat de plusieurs luttes syndicales. En 2010 par exemple, l‘État ayant cédé aux pressions syndicalistes avait augmenté de 240 % le salaire minimum. Il était passé de 37 à 90 euros. Peut-être y aurait-il un bis répétait cette année.

#NIGERIA

Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

 2018 By conseil africain des medias