NIGERIA / INONDATIONS : LE NOMBRE DE MORTS ATTEINT PRÈS DE 200


Près de 200 personnes sont mortes dans les inondations causées par les fortes pluies saisonnières dans 12 États du Nigeria.Information rendue publique ce 27 septembre 2018, par le principal organisme de secours du pays.

L’Agence nationale de gestion des situations d’urgence (NEMA) a déclaré que 199 personnes avaient perdu la vie après que les principales rivières du Niger et de Benue aient éclaté. Une catastrophe nationale a été déclarée dans les États du centre de Kogi, où se rencontrent les deux rivières, et le Niger, plus Delta et Anambra dans le sud.

NEMA a déclaré dans sa dernière mise à jour que «les inondations à grande échelle» depuis la fin du mois dernier avaient «touché 826 403 personnes». De ce nombre, 286 119 étaient sans abri. Les chiffres devraient augmenter et d'autres pluies sont attendues dans les prochaines semaines.

Les inondations ont non seulement dévasté les villes et les villages le long des rivières, mais ont également détruit les récoltes et tué le bétail, selon le secrétaire général de la Croix-Rouge nigériane.

Mais il a averti que L'une des plus grandes préoccupations à la suite des inondations comme celle-ci est la menace du choléra et d'autres maladies. Car le manque d’assainissement, de soins de santé et d’eau potable pourrait avoir des conséquences mortelles.

Les Nations Unies ont déclaré le week-end dernier que plus de 3 000 cas de choléra et 97 décès avaient été enregistrés dans les États de Borno et de Yobe, au nord-est du Nigeria, au cours des deux dernières semaines.

#NIGERIA

Posts Récents