RDC / PRESIDENTIELLE : PROMESSE D’UNE CANDIDATURE UNIQUE DE L’OPPOSITION


Si l’intention se fait de plus en plus, manifeste, la candidature unique de l’opposition lors de la présidentielle du 23 décembre en RDC est indissolublement liée à plusieurs facteurs dont la lutte pour le leadership, et même le partage du gâteau.

Plusieurs personnes, de toutes les 24 communes étaient réunies ce 29 septembre 2018, au stade des martyrs de Kinshasa, pour écouter le message de sept leaders de l’opposition.

Un message axé sur la gouvernance électorale telle que proposée par le régime de Joseph Kabila. Machine électorale, présence de quelque 10 millions d‘électeurs sans empreintes digitales,…. Les griefs semblent nombreux.

Mais, la gouvernance électorale a beau être fiable, l’opposition sait qu’elle gagnerait à présenter un candidat unique lors de la présidentielle du 23 décembre. À l’image du pouvoir dont les couleurs seront défendues par un seul candidat : Emmanuel Ramazani Shadary. L’autre enjeu de ce rassemblement était donc de “démontrer l’unité de l’opposition dans la perspective de la désignation d’un candidat commun” à l‘élection présidentielle à venir.

Or, ces conditions peuvent en cacher d’autres. Comment par exemple les opposants entendent-ils régler le sempiternel problème du leadership étant donné que des observateurs leur ont toujours reproché d‘être victimes de leurs egos ? Là, est la grande question. Et c’est là que le bât pourrait encore le plus blesser. Comme d’habitude.

#RDC

Posts Récents