TCHAD-FRANCE: VERS L'OPÉRATIONNALISATION DU G5 SAHEL


La ministre française des forces armées est arrivée à N’Djamena hier. Au menu de sa visite, les questions sécuritaire et surtout pour consolider la force anti-terroriste.

Depuis sa création, la force anti terroriste G5sahel n’est toujours pas opérationnelle. Ceci est du à l’insuffisance des moyens. Pourtant l’insécurité dans le sahel ne fait que croître.

La ministre française des forces armées s’est rendu hier à N’Djamena faire un état des lieux. Elle rencontré le président Idriss Déby Itno. Florence Parly a constaté que l’équipement du G5Sahel est très insuffisant et que la force anti-djihadiste est quasiment inactive.

Par conséquent elle a promis de tout faire pour convaincre la communauté internationale de consolider cette force le plus rapidement possible. De préférence avant la fin de la saison des pluies.

Car l’assèchement du sol facilite la mobilité des terroristes. Florence Parly pense qu’il est encore temps de mieux déployer cette force pour contre la menace terroriste.

Bien avant son arrivée au Tchad hier, Florence Parly s’est rendu d’abord au Mali et au Niger pour les mêmes raisons. Car la France est le principal partenaire de ces pays et le principal interlocuteur entre la communauté international et ces Etats. Rappelons que le G5Sahel comprend cinq Etat :Le Niger, la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso et le Tchad.

#TCHAD

Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

 2018 By conseil africain des medias