ANGOLA / CHINE : JOÃO LOURENÇO OBTIENT UN FINANCEMENT DE 2 MILLIARDS $ EN INFRASTRUCTURES


L'Angola a obtenu un financement chinois de 2 milliards de dollars de la Banque de développement pour des projets d'infrastructure. C’était lors de la première visite du président João Lourenço à Beijing…

La Chine fléchit de plus en plus son pouvoir financier en Afrique en finançant d’énormes projets d’infrastructures sur tout le continent. C’est le cas en Angola, où Beijing a octroyé à Luanda, un financement de 2 milliards de dollars pour des projets d’infrastructures. Les détails des conditions de financement n'ont pas été dévoilés. Le ministère des Finances n'a pas immédiatement répondu à une demande de confirmation de l'information.

Le pays de João Lourenço, deuxième producteur de pétrole d'Afrique, est en train d'essayer de diversifier son économie depuis la chute du prix du brut en 2014 qui l'a plongé dans la récession. L'inflation est supérieure à 20% par an et au moins un travailleur sur cinq est sans emploi.

Lourenço, qui a pris le pouvoir en 2017, après le règne de José Eduardo dos Santos, en place depuis 38 ans, a promis de superviser un «miracle économique», en ouvrant le pays aux investissements étrangers et en accordant la priorité aux secteurs tels que l'agriculture et le tourisme. Mais Jusqu'à présent, la croissance est restée lente.

Les investisseurs sont de plus en plus préoccupés par le fardeau croissant de la dette de l'Angola, qui, selon le gouvernement, devrait atteindre 77,3 milliards de dollars, soit 70,8% du PIB, d'ici fin 2018. Sur cette somme, environ 21,5 milliards de dollars étaient déjà dus à la Chine avant la visite de Lourenço dans ce pays.

#ANGOLA

Posts Récents