KENYA / RENFORCEMENT INDUSTRIEL : LES FABRICANTS APPELLENT A DES ALLÈGEMENTS FISCAUX


Les fabricants kenyans ont appelé ce 16 octobre 2018, à des allégements fiscaux pour renforcer la compétitivité du secteur.

Le président de l'Association des fabricants du Kenya (KAM), a déclaré que les coûts de production actuels au Kenya sont environ 10% plus élevés que ceux des autres pays producteurs à faibles coûts.

Lors du quatrième sommet annuel sur la fiscalité, Ils exhortent donc le gouvernement à réduire les impôts afin de pouvoir fabriquer des produits compétitifs dans la région.

L'événement de trois jours a rassemblé plus de 100 décideurs et experts en fiscalité pour examiner les moyens d'élargir l'assiette fiscale du Kenya.

Pour le président de l’association des fabricants, le Kenya était un exportateur clé de produits manufacturés dans la région de l'Afrique orientale et centrale, mais la hausse des coûts a entraîné une perte progressive du marché.

Pour lui, les allégements fiscaux inciteraient les fabricants à développer leurs capacités de production.

Il a déclaré que le Kenya n'était pas compétitif dans les secteurs industriels fortement tributaires d'une électricité abordable.

Le président a noté que les secteurs de l'agroalimentaire, du textile, de l'habillement et du cuir représentent les industries les plus prometteuses au Kenya.

#KENYA

Posts Récents