GUINÉE EQUATORIALE PURGE AU SEIN DU PARTI AU POUVOIR


Le Parti Démocrate de Guinée Equatoriale (PDGE) a exclu de ses rangs 42 de ses membres le 3 novembre à Malabo. Ils sont accusés d’être à l’origine de la tentative de coups d’Etat contre du président Obiang le 24 décembre 2017.

Le président Obiang Nguema, chef du parti Démocrate de Guinée Equatoriale (PDGE) a exclus de ses rangs samedi 42 de ses militants et cadre. Ces militants sont accusés de tentative de coup d’Etat contre le président Guinée et tentative de déstabilisation du pays. Précisément, le PDGE les reproches leur implication dans la tentative de Pustch du 24 décembre 2017.

Des 42 militants on retrouve de nombreux cacique du régime parmi lesquels l’ancien directeur de la sécurité du président Obiang, Julian Ondo et le fils du ministre de l’intérieur, Ruben Clemente Engonga Nguema. Agé de 36 ans, cet ancien président de la cour provinciale de Bata se trouve actuellement en Espagne.

L’opposition a réagi en faisant savoir que ces dissidences au sein du parti s’expliquent par le fait que les membres ne veulent pas du fils Théodorin Obiang comme successeur de son père.

#GUINÉEEQUATORIALE

Posts Récents