CAMEROUN: PAUL BIYA MET EN GARDE LES SÉCESSIONNISTES

November 7, 2018

Au cours de sa prestation de serment hier devant le parlement à Yaoundé, le chef de l’Etat qui a entamé son 7e mandat a fait savoir que les entrepreneurs de guerre se heurtent non seulement à toute la rigueur de loi mais aussi à la détermination des forces de défense et de sécurité. Raison pour laquelle il a sommé tous les séparatistes à déposer les armes.

 

Le président Paul Biya a prêté serment hier pour un nouveau septennat, un  7e mandat. Dans son discours d’investiture, le chef de l’Etat a lancé un ultimatum aux sécessionnistes et à tous les forces négatives qui veulent semer le chao dans la République.

Paul Biya a averti notamment les sécessionnistes des régions anglophones en faisant savoir que ceux derniers se heurteront non seulement à la rigueur de la loi, mais aussi la détermination des forces de défense et de sécurité.

 

Et en sorte que la paix soit ramenée par tous les moyens légaux dans les régions anglophones. Ainsi, le chef de l’Etat a appelé les sécessionnistes à déposer les armes et à regagner le droit chemin.

Il a fait savoir qu’il a compris les frustrations de ses compatriotes des régions anglophones raison pour laquelle il a promis que de son nouveau mandat jaillira la solution sur la crise anglophone.

Par ailleurs, le président Paul Biya a réaffirmé sa détermination à poursuivre les grands chantiers pour l’émergence du pays. A favoriser la relance de la croissance économique, créatrice d’emplois, notamment pour les jeunes, et susceptible d’améliorer le pouvoir d’achat, de promouvoir le rôle des femmes dans la société.

Mais aussi de faciliter l’intégration sociale des jeunes en développant encore davantage notre système éducatif, à tous les niveaux, et en mettant l’accent sur la professionnalisation. Il va continuer à lutter contre l’exclusion, notamment par une meilleure protection des personnes vivant avec un handicap.

 

Puis améliorer l’accès aux services publics de l’eau potable et de l’électricité, à renforcer notre système de santé, en ouvrant de nouveaux hôpitaux et en finalisant un dispositif de sécurité sociale efficace. Mais également à mettre en valeur une politique d’habitat social digne de ce nom et valoriser le patrimoine culturel du Cameroun.

Enfin à apporter au secteur sportif le soutien qu’il mérite, pour que les efforts que consentis pour accueillir la CAN 2019 reçoivent leur juste récompense.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Cameroun / législatives et municipales : le PCRN a la conquête de Nyalla

February 3, 2020

1/8
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square