CAMEROUN :MAURICE KAMTO VEUT-IL- DEVENIR PRISONNIER POLITIQUE ?


Le candidat malheureux du Mrc à la présidentielle du 7 octobre dernier a été arrêté hier à Yaoundé et reconduit à son domicile au moment où il voulait prêter serment comme « président élu ».

Au même moment où le président élu Paul Biya prêtait serment devant le peuple au parlement, le candidat malheureux du Mrc à la présidentielle du 7 octobre lui également voulait prêter serment.

Autoproclamé « président élu », Maurice Kamto a été arrêté en pleine violation de la loi en compagnie de quelques de ses partisans. Il a été conduit non pas en cellule, mais dans son domicile sous bonne escorte.

Du coup, de nombreux observateurs pensent que les autorités de Yaoundé ne sont pas tombées dans le piège tendu par Maurice Kamto. Car ce dernier a décidé d’enfreindre la loi sachant qu’il serait arrêté.

Mais les forces de l’ordre ne l’ont emmené ni dans un commissariat ou dans une brigade de gendarmerie mais dans sa propre maison sous bonne escorte. Car le président national du Mrc qui revendique « sa victoire » continue d’appeler à la résistance.

Dans son plan national de résistance, l’opposant serait prêt à tout pour forcer la main du régime afin de suscité la compassion de la communauté internationale et par-dessus tout une intervention de celle-ci en sa faveur et débarquer Paul Biya pour l’installer au pouvoir par la force.

Mais une chose est sûr, Paul Biya ne voudrait pas faire de Kamto un prisonnier politique.

#CAMEROUN

Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

 2018 By conseil africain des medias