BURUNDI: LE GOÛT DU CONFORT DES AUTORITÉS RISQUE ENTRAINER LA FIN TRAJET BUJUMBURA-NAIROBI

November 16, 2018

Kenya Airways qui effectuait quotidiennement ce trajet aller-retour depuis 40 ans menace de suspendre ses vols parce que les autorités burundaises boudent les nouveaux appareils en l’absence de la classe affaire comme elles exigent.  

 

Depuis 40 ans aujourd’hui, Kenya Airways effectue des vols au quotidien aller-retour entre Bujumbura et Nairobi. Il y a quelques semaines, la compagnie Kenyane a décidé de réduire les coûts du voyage.

A cet effet, cette décision passe également par le remplacement de nouveaux appareils au sein de l’agence de voyage.  Ainsi, Kenya Airways a remplacé ses Embraer de 96 sièges par les Bombardier Q400 de 84 places.

 

La compagnie a porté à la connaissance des autorités de Bujumbura ces décisions. Et celles-ci l’ont approuvé et ont même octroyé un agrément à la filiale de Kenya Airways Jambojet pour la gestion de ces vols.

Alors que le premier vol devait avoir lieu mercredi, les autorités Burundaise ne l’ont pas autorisé. Elle affirme que les nouveaux avions, les Bombardiers Q400 ne disposent pas de Classe affaire pour les autorités de l’Etat. Car celles-ci selon le ministre des transports du Burundi doivent voyager dans les conditions et les conforts du à leur rang. Kenya Airways indigné et surpris a d’abord suspendu la vente de ses billets. Puis à fait part de son intention de mettre fin à cette liaison.

 

 

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Communiqué du Conseil Africain des Médias sur le déroulement des élections générales au Burundi

May 22, 2020

1/8
Please reload

Archives