GABON: ALI BONGO DEMANDE SON TRANSFERT VERS LE MAROC


Le chef de l’Etat qui est sorti du sommeil artificiel il y a quelques jours a émis le vœu de passer son repose médical à Marrakech au Royaume Chérifien. L’annonce a été faite par le gouvernement le 19 novembre à Libreville. Une information qui vient mettre fin aux spéculations sur l’état de santé du président de la République. Bien qu’encore affaibli par la maladie, le numéro Gabonais dispose encore toutes ses facultés mentales pour continuer à exercer le pouvoir.

S’il est encore affaibli en raison d’une longue incubation depuis son hospitalisation à Ryad en Arabie Saoudite, les facultés mentales et psychique du président Ali Bongo se portent bien.

Il a conscience de son état et de la situation dans laquelle il se trouve. Pour preuve, le numéro Gabonais a exigé il y a quelques jours son départ de l’Arabie Saoudite pour le Maroc où il entend désormais poursuivre sa convalescence.

C’est ce qu’a rapporté le 19 novembre l’ambassadeur du Gabon en Arabie Saoudite, Ismaël Gnamalengoungou Oligui, dépêché au chevet au chevet du président. A cet effet, le Roi du Maroc Mohammed VI a déjà pris des dispositions pour accueillir son homologue.

Le souverain Chérifien a même apprend-t-on de source sûr envoyé deux des meilleurs neurochirurgiens marocains à l’hôpital des Roi Fayçal où interné le président Gabonais afin de renforcer l’équipe médicale en place.

De plus, des sources proches de l’entourage présidentielle, font savoir que Mohammed VI en personne s’est mobilisé en servant d’interfaces avec l’équipe médicale de cette hôpital.

Il faut noter que bien avant la demande du président Ali Bongo, la question de son transfert divisaient sa famille et le gouvernement Gabonais. Sa femme Sylvia Bongo souhaitait que le Chef de l’Etat aille plutôt poursuivre sa convalescence à Londre au Royaume Uni.

Or les autorités anglaises notamment le bureau des affaires étrangères du Commonwealth (foreign & et Commonwealth Office) n’a pas été prévenu de l’arrivée du Chef de l’Etat afin de prendre des dispositions sécuritaires digne de son rang.

Pourtant le gouvernement était favorable au transfert du président au Maroc. C’est ainsi que ce dernier tel un juge à tranché sur la question, prouvant une fois de plus qu’il reste et demeure le Chef de l’Etat du Gabon.

En ce moment des dispositions entrain d’être prise pour permettre ce transfert dans les prochains jours du côté de Mar. Cette information vient clore le faux débat engagé par l’opposition gabonaise sur la santé du président de la République.

#GABON

Posts Récents