SOUDAN / PRÉSIDENTIELLE : LES LÉGISLATEURS SOUTIENNENT UN PROLONGEMENT DU MANDAT DE BASHIR


Le président soudanais, Omar Bashir, se rapproche d'un autre mandat. Ceci après que la majorité des législateurs aient soutenu un amendement constitutionnel visant à prolonger sa durée au pouvoir.

En vertu de la loi en vigueur, Bashir devrait se retirer en 2020, car il ne pouvait pas prétendre à la présidence après avoir purgé une limite de deux mandats fixée par un autre amendement constitutionnel en 2005.

Mais le président du Parlement, a déclaré qu'il avait reçu une lettre signée par une majorité de législateurs soutenant un amendement qui étendrait la limite.

Il s’agit d’un mémorandum de 33 partis représentant 294 députés pour modifier la constitution en ce qui concerne le nombre de fois où la candidature du président est autorisée. Le président du parlement, compte respecter les dispositions constitutionnelles et légales ainsi que les réglementations nécessaires pour débattre de ces amendements.

Le parti du Congrès national au pouvoir, a annoncé plus tôt cette année qu'il proposait la candidature de Bashir à la présidence en 2020.

Bashir, un islamiste et ancien officier de l'armée, est arrivé au pouvoir par un coup d'État militaire.

Il a remporté les élections de 2010 et 2015 après la modification de la constitution suite à un accord de paix avec les rebelles du sud du pays, qui ont ensuite fait sécession pour former le Soudan du Sud.

L'opposition soudanaise quant à elle, a déclaré que Bashir devait améliorer l'image de son pays à l'étranger et attirer des investissements et une aide cruciales.

#SOUDAN

Posts Récents