GABON : JEAN PING DESORMAIS PEU CREDIBLE


Le leader de la coalition pour la nouvelle République ne parvient plus à mobiliser les foules. Ses tentatives de soulèvements populaires ne cessent de connaître des échecs. C’est le cas de celle du 15 décembre à Nzeng-Ayong qui s’est soldé par un échec et s’est plutôt déroulé dans son quartier général des charbonnages.

Jean Ping est-il lâché par les Gabonais ? la question vaut son pesant d’or. Le candidat malheureux à la présidentielle 2016 est de plus en plus isolé et n’est plus écouté de ses partisans.

Ses multiples appellent à la grève ces derniers temps n’ont pas d’écho favorable au sein de la société gabonaise. Quand bien même son mot d’ordre de grève est écouté, c’est juste une petite poignée de partisans qui répondent présent.

Mais dans la plupart des cas, c’est l’échec total. Tel est le cas du rassemblement prévu le 15 décembre à Nzeng-Ayong. L’opposant avait invité le peuple à une grande mobilisation populaire dans un complexe scolaire de cette localité.

Mais personne n’a répondu à son appel. Finalement, c’est dans son quartier général des charbonnages s’est tenu un meeting devant quelques partisans.

Ces multiples échecs s’expliquent par le fait que l’opposant n’inspire plus confiance. Les Gabonais le trouvent davantage opportuniste roublard surtout depuis qu’il a fait de la maladie du président Ali Bongo une aubaine pour atteindre ses objectifs.

#GABON

Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

 2018 By conseil africain des medias