PRÉSIDENTIELLE À MADAGASCAR


LA CENI IMPLIQUE LA SOCIÉTÉ CIVILE ET LES OBSERVATEURS INDÉPENDANTS

Afin d’éviter des éventuelles fraudes, la commission nationale électorale indépendante a fait appel la société civiles et aux observateurs indépendants pour observer le vote du second tour de l’élection qui se tient aujourd’hui.

Le deuxième tour de la présidentielle malgache se tient aujourd’hui. Mais la Ceni qui soupçonne des éventuelles fraudes a fait appel aux observateurs indépendants ainsi qu’à la société civile. Il s’agit de prévenir des fraudes, et éviter d’être au centre de nombreuses accusations de favoritisme.

L’appel de la Ceni a obtenu un écho favorable avec la mobilisation de l’observatoire indépendant Safidy qui a déjà déployé pour aujourd’hui plus de 1300 observateurs pour le second tour du scrutin. En plus de cet observatoire, d’autres organisations de la société civile vont surveiller le vote.

Rappelons que la Ceni a dénoncé samedi des tentatives de votes. En début de semaine elle fait savoir que celles-ci ne font que s’amplifient. Car L’organe en charge de l’organisation des élections redoute des manœuvres visant à utiliser à des fins de fraudes les cartes d’électeurs non distribuées.


Posts Récents