RDC: LE GOUVERNEMENT RENFORCE LE DISPOSITIF SECURITAIRE AUTOUR DES ELECTIONS


Plusieurs mesures ont été annoncées hier par le ministre de l’intérieur, Henri Mova. Elles vont de la fermeture et la sécurisation des frontières terrestres au déploiement des forces publiques aux abords des bureaux de votes.

A quelques jours des élections générales en RDC, on note une recrudescence de la violence notamment sur les sites de la Commission électorale nationale indépendante. A en croire les autorités, des groupes armées voudraient saboter le processus électoral. Ainsi, le ministère de l’intérieur a annoncé hier une série de mesure visant à sécuriser le vote ainsi que les électeurs.

Le gouvernement a décidé à cet effet de la fermeture de minuit à minuit des frontières terrestres. Le ministre de l’intérieur qui a fait l’annonce assure que les forces de défense et de sécurité seront en alerte maximal le jour du scrutin. Elles seront déployées massivement au niveau des frontières terrestres, ainsi qu’aux abords de chacun bureaux de votes. Précisément, deux policiers sont postés aux alentours de chacun des 75000 bureaux de votes repartis à travers le pays.

Les troupes de la Monusco quant-à-elles vont accompagner les forces de défense et de sécurité congolaise dans cette mission de sécurisation du processus électoral. Le ministre de l’intérieur a souligné qu’il est question de prévenir et dissuader les groupes armés contre toutes attaques afin de garantir la sécurité de l’élection et des électeurs. Mais aussi d’éviter toute intrusion extérieure. Toutefois, les frontières aériennes resteront ouvertes ce jour aux vols internationaux.

#RDC

Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

 2018 By conseil africain des medias