RDC / ELECTIONS GENERALES 2018 : LES RAISONS DU REPORT DES SCRUTINS


La perte de 10.000 machines à voter dans un incendie à kinshasa, le jeudi 13 Décembre, est la principale raison évoquée par corneille nangaa, le président de la ceni (commission électorale nationale indépendante), pour justifier le report des élections au 30 décembre 2018.

Lors de sa conférence de presse tenue le 20 décembre au siège de l’institution dont il a la charge, corneille Nangaa, a fait savoir au congolais, que 8.000 machines de vote, sont arrivées au pays le mercredi 19 Décembre. Ceci, pour remplacer celles calcinées par le feu et compléter le stock des 2.676 autres, qui ont échappées aux flammes.

Malheureusement tous ses efforts sont fort insuffisants pour atteindre l’objectif escompté, qui est de mener le processus électoral à bon port, conformément à son calendrier. Car le matériel nécessaire reste incomplet. La ceni a commandée 5.000.000 bulletins de vote, dans le souci de conduire avec détermination, le processus électoral à bon port, conformément à son calendrier. Le premier lot de 1.000.000 de bulletin est arrivé à Kinshasa, le mercredi 19 Décembre 2018. Le dernier lot ne pourra être disponible que le 22 décembre au soir selon le président de la ceni. Donc 24 heures avant le jour initialement prévu pour les élections (le 23 décembre). Sauf qu’en possession de tout le matériel à ce moment, un autre problème se pose selon le président de la ceni, c’est celui de la codification des bulletins qui nécessite 60 heures de travail, pour les rendre compatibles aux circonscriptions de Kinshasa. Ce qui veut dire qu’ils ne seront disponibles que le mardi (25 décembre 2018).

Last but not least, le déploiement des imprimées sur l’ensemble du territoire congolais, vient rallonger la liste des raisons évoquées pour justifier ce report des élections générales. L’objectif étant que les scrutins se déroulent le même jour, et surtout que ces derniers soient libres transparents et crédibles.

En reportant donc d’une semaine ces élections, la commission électorale nationale indépendante (ceni), veut rester dans l’accord de la cenco (conférence épiscopale nationale du Congo), pour éviter une nouvelle crise politique en RDC.

#RDC

Posts Récents