GABON: LA FRANCE ET L’UA CONTRE UNE ALTERNANCE ANTICONSTITUTIONNELLE


Le président de la commission de l’Union Africaine d’un côté et le gouvernement français par la voix du ministre des Affaires étrangères de l’autre côté ont condamné avec fermeté la tentative de coup d’Etat orchestré lundi par les militaires du mouvement patriotiques des jeunes des forces de défense et de sécurité.

La tentative de coup d’Etat des militaires du mouvement patriotiques des jeunes forces de défenses et de sécurité a suscité de nombreuses réactions allant dans le sens de la condamnation de cet acte. C’est d’abord la France qui a réagit par la voie du porte-parole du Quai d’Orsay.

Ce dernier a fait savoir que la France condamne et reste opposé à toute tentative de changement de régime extraconstitutionnel. La France croit fermement que la stabilité du Gabon ne peut être assurée que dans le strict respect des dispositions de sa constitution.

Par la suite, le président de la commission de l’Union Africaine a également condamné l’acte de ce groupe de militaire. Dans un tweet, Moussa Faki Mahamat rejet toute tentative de changement anticonstitutionnelle du pouvoir. Et que l’acte des membres du MPJFDS était contraire aux principes démocratiques selon l’UA.

#GABON

Posts Récents