RDC/Contentieux postélectoral 2019

January 16, 2019

Le procureur général trouve le recours de Martin Fayulu "irrecevables et non-fondés" 
 

Au terme des débats ce jour devant la Cour constitutionnelle, le procureur général de la République démocratique du Congo, prenant la parole a déclaré que Martin Fayulu avait violé la procédure en saisissant la Cour. Et qu'en plus il n'avait pas versé au dossier suffisamment d'éléments pour soutenir sa demande. 

 

A Kinshasa ce 15 Janvier 2019, c'est une grande tristesse pour les sympathisants de Martin Fayulu et ses avocats qui participaient à l'audience. Une audience tant annoncée qui devait permettre, selon les adeptes de la coalition Lamuka de "prouver au monde entier que la victoire leur avait été volé" lors du scrutin présidentiel du 30 Décembre dernier. 

A l'ouverture de l'audience les avocats de l'accusation, la coalition Lamuka présentent leurs moyens. Suivi par les conseils de la partie défenderesse à savoir l'UDPS et son candidat Felix TSHISEKEDI, vainqueur de la présidentielle du 30 décembre. Puis la CENI, par la voix de son secrétaire exécutif national. 

S'ouvre alors de violents échanges entre les partis qui se termineront par les avis du ministère publique et du procureur général qui a déclaré la requête irrecevable. Évoquant le défaut de qualité dans la saisie de M.FAyulu.
Par la suite il déclarera que si jamais la Cour recevait la requête. Elle devrait par la suite l'a déclarer non-fondé. 

L'affaire a alors été mis en délibéré pour un arrêt qui sera rendu dans les délais prévu par la loi.







 

 

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Communiqué du Conseil Africain des Médias sur le déroulement des élections générales au Burundi

May 22, 2020

1/8
Please reload

Archives