AFRIQUE DU SUD ET GRANDE BRETAGNE CONCLUENT UN ACCORD COMMERCIAL PROVISOIRE POST-BREXIT


À quelques jours du divorce de la Grande-Bretagne avec l’Union européenne, Londres tente de conclure des accords avec des partenaires commerciaux du monde entier, afin de reproduire les conditions actuelles en tant que membre du bloc.


L'Afrique du Sud est le premier partenaire de la Grande-Bretagne en Afrique, avec un commerce de plus de 9 milliards de livres sterling en 2017. Les métaux et autres produits de base, les voitures et les pièces détachées, les machines, les fruits et les boissons comptent parmi les principaux produits échangés.


Sans un accord en place, ce commerce serait soumis à des droits de douane plus élevés qui toucheraient les industries clés des deux pays du jour au lendemain, dans l'éventualité d'un Brexit dur ou sans accord, le 29 mars.

L'accord en cours de finalisation créerait une période de transition pour que les deux parties parviennent à un accord plus permanent, une fois que les futures relations de la Grande-Bretagne avec l'UE et son nouveau profil commercial deviendront claires.


Selon Rob Davies, le ministre sud africain du commerce, certains éléments ne pouvaient pas être recréés dans l'accord bilatéral et nécessitaient des négociations. Ceci bien que d'autres questions difficiles, notamment les contingents tarifaires sur les exportations de produits agricoles, aient déjà été réglées.


Toujours selon davies, certains risques liés au Brexit, tels que l'impact d'un ralentissement économique dans l'UE, ne pourraient pas être atténués. Et cela pourrait toucher des industries comme le secteur automobile sud-africain.


#AFRIQUEDUSUD #GRANDEBRETAGNE

Posts Récents