IRAN : DÉMISSION DE MOHAMMAD ZARIF


Mohammad Javad Zarif, le ministre des affaires étrangères iranien, a démissionné de ses fonctions. Il l’a annoncé lui-même ce lundi 25 février 2019 sur les réseaux sociaux, présentant ses excuses aux Iraniens pour ne pas avoir été en mesure de les servir plus longtemps.


Le maintien ou non de Zarif au sein du gouvernement dépend de président de la république hassan Rohani, à qui il revient d'accepter ou de rejeter cette démission.


Selon certains observateurs, Monsieur Zarif a présenté sa démission à plusieurs reprises, mais le fait "qu'il ait fait cela publiquement cette fois-ci signifie qu'il veut que le président l'accepte.


Bête noire des ultraconservateurs iraniens, il a vu ces derniers mois les critiques s'intensifier contre lui après la décision du président américain Donald Trump de retirer unilatéralement son pays de ce pacte en mai 2018.


Considéré comme un modéré, Mohammad Javad Zarif, a été le négociateur en chef, côté iranien, de l'accord conclu à Vienne en juillet 2015 entre la République islamique et le Groupe 5+1 (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie et Allemagne) pour mettre fin à 12 ans de crise autour de la question nucléaire iranienne.


Défenseur inlassable de l'accord de 2015, mohammad zarif, avait qualifié la politique américaine vis-à-vis de l'Iran "d'obsession maladive" qui fait "souffrir" le Moyen-Orient depuis des décennies. C’était le 17 février dernier à la conférence de Munich (Allemagne) sur les questions de sécurité.


Agé de 59 ans, Zarif a dirigé la diplomatie iranienne pendant tout le premier mandat du chef de l’Etat Rohani de 2013-2017. Il a été reconduit à ce poste après la réélection du président.

#IRAN #USA

Posts Récents