SOUDAN

SOUDAN / SORTIE DE CRISE : LE CONSEIL SOUVERAIN A PRIS LES COMMANDES DU PAYS LE 20 AOÛT

La formation du Conseil souverain au soudan a été mis en place le 20 aout 2019. Il doit la piloter le pays pendant un peu plus de trois ans.

Le Conseil sera présidé pendant 21 mois par l'actuel chef du Conseil militaire de transition, le général Abdel Fattah al-Burhane, qui a été investi ce mercredi 21 aout 2019. Cet organe, qui compte une majorité de six civils et cinq militaires, doit superviser la période devant permettre au Soudan de tourner la page de trois décennies d’incompréhension. La liste des 11 membres du Conseil a été annoncée dans une allocution télévisée par Chamseddine Kabbachi, un porte-parole du Conseil militaire de transition, au pouvoir depuis l'éviction de M. Béchir.

L’annonce de la composition du Conseil avait été retardée, alors qu’elle était attendue le 18 aout 2019, lors de l’accord historique de transition entre les généraux et la contestation. Selon les militaires au pouvoir, ce report a été demandé par les Forces pour la liberté et le changement (FLC), issues de la principale organisation du mouvement de protestation, en raison de désaccords au sein de la contestation.

Un civil prendra le relai du général Burhane à la tête du Conseil souverain pour les 18 mois de transition restants. Selon les termes initiaux de l'accord de transition, le Conseil devait indiquer s'il valide comme Premier ministre le candidat présenté par la contestation, l'économiste et ancien collaborateur de l'ONU Abdallah Hamdok. Sa confirmation devrait être annoncée ce mercredi 21 aout 2019.

Il devra ensuite former un gouvernement dont la composition doit être annoncée le 28 août et qui s'attellera à la tâche, ardue, de redresser une économie exsangue et de pacifier un pays marqué par plusieurs conflits internes, notamment au Darfour (ouest). Un Parlement de transition sera également constitué.

#SOUDAN

Posts Récents