BURKINA FASO / LUTTE CONTRE LE TERRORISME.


500 militaires, seront recruté exceptionnellement au Burkina Faso, pour l’année 2019. C’est une campagne lancée par le ministre de la Défense du pays. Les militaires en question, viendront renforcer les rangs de l'armée nationale, affaiblie par des attaques terroristes meurtrières.

Selon le communiqué du ministre de la défense, Moumina Chériff Sy, 487 garçons, nés entre le 1er janvier 1996 et le 31 décembre 1998, dont 143 pour les « besoins spécifiques des forces armées nationales » seront recrutés, du 15 septembre au 12 octobre prochain.

Lors de ce recrutement qui se déroulera sur toute l’étendue du territoire national, 13 filles seront également enrôlées, en raison d’une fille dans chacune des régions du pays. En février dernier, le ministère avait déjà organisé un recrutement de la classe 2019 au profit des forces armées nationales.

Depuis début 2015, les attaques djihadistes, de plus en plus fréquentes et meurtrières, en particulier dans le nord et l’est, ont fait plus de 500 morts. Pour beaucoup, l’armée burkinabè fait de plus en plus face à des attaques djihadistes, dont la plus meurtrière en date, qui a visé un détachement militaire à Koutougou, dans le nord du pays, a fait 24 morts et 7 blessés.

D’où la nécessité du gouvernement, de renforcer les effectifs et de lutter contre les terroristes qui sèment la terreur dans certaines parties du pays.

#BURKINA

Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

 2018 By conseil africain des medias