CONGO BRAZZAVILLE / UNION AFRICAINE : ATELIER DU RÉSEAU DES JOURNALISTES DU PIDA


La capitale du Congo, abrite depuis ce 03 septembre 2019, le cinquième (05) atelier du réseau des journalistes du programme de développement des infrastructures en Afrique(PIDA).

Comme chaque année, cet atelier, qui regroupe les hommes des médias de l’Afrique, a pour objectif de donner à ces derniers, plus d’informations sur le rôle et l'impact de PIDA dans le développement socio-économique du continent. Il vise également le Partage des informations et des connaissances sur PIDA en vue de mener une plus grande sensibilisation du public. Il est également question de faciliter et permettre un dialogue sur les expériences, les idées sur le développement des infrastructures en Afrique.


Pendant trois jours (03), les journalistes invités, s’imprégneront des missions et du fonctionnement du Programme de Développement des Infrastructures en Afrique (PIDA), y compris du point des réalisations des projets du PIDA pour l’agenda 2012-2020. Et selon Yagouba, l’un des modérateurs de la commission de l’union africaine pour le PIDA, seul 35% des projets ont été réalisés sur tout le continent africain. En effet, sur plus de 400 projets initiés pour le développement de l’Afrique, seulement 143 sont en phase de construction ou déjà finalisés. Ces différents projets dans de multiples secteurs (l’énergie, transport, eaux transfrontalières et les TIC), ont réussi à générer plus de 1200 emplois directs.


Faut-il le rappeler, le PIDA est un programme continental qui préconise la mise en place d’une vision, des politiques, des stratégies et d’un programme de développement des infrastructures à l’échelle régionale et continentale : transport, énergie, eau, télécommunications et TIC. L’objectif principal du PIDA est de promouvoir le développement socio-économique et la réduction de la pauvreté en Afrique grâce à la mise en œuvre des réseaux intégrés d’infrastructures régionales. L’étude sectorielle du PIDA constitue une fondation pour la mise en place d’une vision de développement des infrastructures en Afrique, basée sur des objectifs stratégiques et des politiques sectorielles. L’idée est de prioriser les programmes des investissements régionaux et continentaux (Energie, transport, eau, télécommunication et Technologie de l’information et de la communication) à court, moyen et long termes, jusqu’en 2030. Ces études offriront également des recommandations en ce qui concerne les cadres institutionnels et légaux et les mécanismes de financement pour la mise en œuvre et le suivi des programmes.


#RDC

Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

 2018 By conseil africain des medias