ETATS-UNIS / TRAFIC DE DROGUE : LE PRÉSIDENT TRUMP ORDONNE DE TRAQUER TOUS LES TRAFIQUANTS EN AFRIQUE DE L'OUEST

July 14, 2020

 

Le président Donald  Trump s'est rendu en Floride ce 10 juillet 2020 pour un briefing,  sur ce qu'il a dit avoir été une opération réussie pour réduire le flux de drogues aux États-Unis.
 
Le secrétaire à la Défense le Dr Mark Esper a accompagné le président au siège du US Southern Command, où il  a été informé de la campagne contre les trafiquants de drogue. L'opération gouvernementale et planétaire contre les cartels internationaux de la drogue implique 16 agences fédérales,  et 20 partenaires internationaux.
 
En seulement 12 semaines, l'opération de pointe menée avec des partenaires régionaux clés  a entraîné plus de 1 000 arrestations et l'interception de 120 tonnes" de drogues, a déclaré le président au début de la  réunion. 
 
Malgré les défis posés par la pandémie de coronavirus, les  opérations renforcées de lutte contre les stupéfiants ont montré un grand succès dans la lutte contre ces menaces. Il y a désormais  75% d'avions de surveillance et 65% de navires de plus que d'habitude pour la surveillance dans la région du Pacifique Est, de l'atlantique, ainsi que dans les Caraïbes.  

Ces annonces du gouvernement américain, interviennent a la suite du vaste scandale de trafic de cocaïne en cote d'ivoire  révéler par le site d'information canadien vice.com, et qui mettait en accusation de hautes personnalités  du gouvernement ivoirien au rang desquelles le ministre de la défense Ahmed Bakayoko.

 

Quelques jours après la publication de l'enquête, l'ambassade des États-Unis en Côte d'Ivoire avait réagi relativement à cette affaire qui a défrayer  la chronique dans le pays. Dans une publication Sur son compte twitter le Mercredi 10 juin 2020, l'ambassade américaine a Abidjan  avait  indiqué que "les États-Unis prennent très au sérieux le trafic de drogue, et agissent contre tous les trafiquants connus". La représentation diplomatique avait  également exprimé sa fierté devant le travail qu'elle avait  accompli en Côte d'Ivoire , et dans d'autres pays d'Afrique occidentale.

 

 

Et C'est dans l'optique de poursuivre cette mission de lutte contre la criminalité et le trafic de drogue international , que la Drug Enforcement Agency  en abrégé D.E.A avait  décider de s'intéresser de plus prés  a l'affaire Ahmed Bakayoko.

 

Ainsi donc, les Etats-Unis et leurs partenaires  semblent  déterminer a combattre le trafic de cocaïne dans le monde en général et en Afrique en particulier, avec comme point culminant la cote d'ivoire qui serait devenue la plaque tournante du trafic de  drogue en Afrique de l'ouest. 


A cet effet, Le commandant de Southcom a déclaré que la participation des partenaires internationaux est essentielle, dans cette lutte contre la criminalité mondiale. Le partage de renseignements et d'informations, la formation conjointe et le renforcement des capacités nationales font des partenaires internationaux,  des forces avec lesquelles il faut compter.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

KENYA : AMINA MOHAMED LEADS THE PACK FOR THE DG-WTO POST

October 5, 2020

1/8
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

 2018 By conseil africain des medias