SOUDAN / POLITIQUE : LE GOUVERNEMENT ET LES REBELLES PARAPHENT UN ACCORD DE PAIX HISTORIQUE

August 31, 2020

Le gouvernement soudanais a signé ce 31 août 2020 un accord de paix historique  avec les cinq principaux groupes rebelles du pays, une étape majeure vers l'atteinte de l'objectif premier du gouvernement de transition,  qui était  de résoudre une série de conflits civils qui ont déchiré le Soudan  depuis plusieurs décennies. 

 

L'accord signé ce  lundi dans  la capitale du Soudan du Sud, va permettre aux groupes rebelles d'avoir une représentation politique, leur délègue certains pouvoirs, permet à leurs membres de rejoindre les forces de sécurité, reconnaît certains droits économiques et fonciers tout en offrant la possibilité d'un retour aux personnes déplacées.

 

Les rebelles du Mouvement pour la justice et l'égalité (JEM) et de l'Armée de libération du Soudan (SLA) au Darfour, ainsi que le Mouvement de libération du peuple soudanais-Nord (SPLM-N), groupe armé actif dans les Etats du Nil Bleu et du Sud-Kordofan, figurent parmi les signataires de cet accord.

 

Le Darfour, province de l'ouest du Soudan, est en proie à une guerre civile meurtrière depuis 2003, après une offensive des forces gouvernementales appuyées par des milices principalement arabes. Le conflit a fait plus de 300.000 morts et 2,5 millions de déplacés, selon les estimations.

Les Etats méridionaux du Nil Bleu et du Sud-Kordofan, frontaliers avec le Soudan du Sud, sont restés dans le giron de Khartoum lors de la sécession du Soudan du Sud en 2011 et les communautés locales,  s'y plaignent d'être négligées par le gouvernement central.

 

Au final, les rebelles et le gouvernement ont paraphé huit protocoles constituant l'accord de paix: sécurité, propriété foncière, justice transitionnelle, réparations et compensations, développement du secteur nomade et pastoral, partage des richesses, partage du pouvoir et retour des réfugiés et des déplacés.

 

L'accord stipule également  que les mouvements armés devront à terme être démantelés et que leurs combattants devront rejoindre l'armée régulière, qui sera réorganisée pour être représentative de toutes les composantes du peuple soudanais.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

KENYA : AMINA MOHAMED LEADS THE PACK FOR THE DG-WTO POST

October 5, 2020

1/8
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

 2018 By conseil africain des medias