TCHAD / CELEBRATION DE LA 35EME JOURNEE DU CILSS : MESSAGE DU MARECHAL IDRISS DEBY PRESIDENT EN EXER


À l'instar des autres pays membres du Comité inter-états de lutte contre la sécheresse au Sahel, le Tchad a célébré ce 12 septembre 2020 la 35ème journée de l’institution. Placé sous le thème : « les effets de la pandémie à COVID-19 sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel et en Afrique de l’Ouest et les efforts d’adaptation du CILSS pour la production de l’information », l'édition de cette année a pour objectif de contribuer à mieux faire connaître le CILSS et ses activités prioritaires dans ses États membres.


Pour cette année, la célébration de cette 35ème journée se déroule dans un contexte très hostile car au-delà des préoccupations relevées par le thème, vient s'ajouter la vague d'inondation qui frappe de plein fouet quasiment tous les États membres du CILSS. À cette occasion, le maréchal du Tchad Idriss Deby Itno président de la République et président en exercice du CILSS, a fait une déclaration au cours de laquelle il a abordé un certain nombre de questions, liés à l'avenir de cette organisation.


Dans son adresse, le maréchal Idriss Deby Itno a précisé qu'au regard de cette situation de plus en plus préoccupante, le CILSS en collaboration avec ses partenaires techniques et financiers a engagé des actions urgentes, pour accompagner les états membres dans leurs quêtes d'une sécurité alimentaire et nutritionnelle. Face à cette situation très difficile, le président en exercice assure que le CILSS a fortement appuyer les états dans la révision ou l'élaboration des plans de réponses ou de ripostes plus intégrés sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle, afin de prévenir toute catastrophe humanitaire d'envergure dans la régions dans ce nouveau contexte.

Le maréchal Idriss Deby Itno va plus loin dans son message, en proposant de rechercher des solutions innovantes et intégrer pour atténuer les impacts de cette crise sanitaire, qui aura sans aucun doute des répercussions sur l'espace CILSS. Ainsi donc, il est impératif de renforcer la capacité des populations à mieux faire face aux aléas qui sévissent dans cet espace, à l'image des ces inondations qui touchent une bonne partie des pays du CILSS.


En sa qualité de président en exercice de l'organisation, le maréchal du Tchad décide d'engager toute l'institution en synergie avec la CEDEAO, l'UMOA, le G5 sahel et les autres organisations intergouvernementales, à mutualiser leurs efforts pour une meilleure complémentarité. Soucieux de l'avenir institutionnel de l'organisation, le maréchal Idriss Deby Itno réitère l'engagement du CILSS à soutenir les efforts des États membres dans la lutte contre l'insécurité alimentaire et nutritionnelle, et surtout à relever les défis à venir qui passeront nécessairement par la mise en œuvre de la réforme organisationnelle et institutionnelle. Ceci, afin de confirmer le leadership régional du CILSS, dans ses domaines de compétences.


Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

 2018 By conseil africain des medias