BURUNDI / 59ÈME ANNIVERSAIRE : LE PRÉSIDENT EVARISTE NDAYISHIMIYE A REÇU UNE DÉLÉGATION QATARIE



C'était hier 1er Juillet 2021, jour de la célébration de la fête de l'indépendance du pays intervenue dans un contexte difficile le 1er juillet 1962, marqué par les assassinats ciblés des Nationalistes dont le mentor Prince Louis RWAGASORE, les membres de sa famille et son premier ministre.


A cette importante fête de la Libération du joug colonial et des martyrs, le Président de la République du Burundi, son Excellence EVARISTE NDAYISHIMIYE a reçu plusieurs personnalités à la fois politiques et économiques, étant entendu que la diversification du partenariat est un vecteur de croissance et de lutte contre la pauvreté. Celle de la République Arabe du QATAR étant la crème sur tous les plans à la fois politique et économique.


1-/ Pour le développement économique du Burundi, que peut apporter la République Arabe du QATAR ??


Le Président EVARISTE NDAYISHIMIYE s'est engagé dans un combat qu'il doit ipso facto réussir, gagner ! Celui de donner la nourriture et l'argent à chaque Burundais. Il l'a lui-même dit et promis pendant la campagne électorale pour la présidentielle du 20 Mai 2020: " Que chaque bouche ait à manger et chaque poche de l'argent". Naturellement, pour réussir il faut lancer une offensive vers les investisseurs de choix! Ils étaient à Bujumbura ce 1 er juillet 2021! C'est une forte délégation Qatarie dépêchée par l'Emir du QATAR, le CHEIKH TAHIM BEN HAMMAD AL THANI, composée de:


√- Son Excellence HAMAD KAWARI, Vice- Premier Ministre et Ministre d'État de la République Arabe du QATAR ;

√- Monsieur Richard GRIFFITHS, Conseiller Technique;

√- Monsieur KHALID KAWARI, Directeur du Protocole de la République Arabe du QATAR.


Arrivés à Bujumbura par un des jets privés de la Flotte Royale Qatarie, ces personnalités ont été les hôtes de choix du Président Evariste NDAYISHIMIYE. Leurs discussions ont naturellement porté sur la coopération économique. Le Burundi plongé dans des réformes économiques a besoin des partenaires choix dont le QATAR peut en constituer une partie importante. Que peut apporter le QATAR au Burundi ? En revenant pour répondre à cette importante question, explorons les capacités économiques du QATAR par rapport aux desirata de la République du Burundi:


* La production de l'énergie à travers le gaz naturel liquéfié dont la République Arabe du QATAR a la deuxième réserve mondiale et premier exportateur mondial avec 79,7 millions de tonnes. Le Burundi a besoin de transformer ses matières premières en produits finis et semis finis pour conserver la valeur ajoutée qui est une richesse et réduire le chômage. Pour ce faire il faut de l'énergie qu'elle n'a pas à suffisance et dont la République Arabe du QATAR, 53 économie mondiale, en a à profusion !

* Le flux Financier nécessaire aux investissements dans tous les domaines. En effet, à l'échelle mondiale aujourd'hui, la République Arabe du QATAR est un investisseur de premier ordre! Avec sa croissance économique exceptionnelle, le QATAR a constitué dans les plus puissantes banques du monde, des réserves financières colossales. La QATAR INVESTISSEMENT AUTHORITY (QIA) et ses filiales ainsi que les fonds privés Qataris sont des institutions de financements capables de relever l'économie du Burundi qui a déjà entrepris des réformes nécessaires allant de la lutte contre la corruption à l'assainissement des milieux économiques.


Bien plus les entreprises phares de Cette République Arabe font une rude et due concurrence avec les plus puissantes dans le monde, allusion faite à la QATAR AIRWAYS, OOREDOO, QATAR PETROCHEMICHALS.Les Hommes que le Président EVARISTE NDAYISHIMIYE a reçu hier sont en conclusion des partenaires fiables au développement la République du Burundi qui,après avoir consolidé la paix entre ses enfants et aux frontières,a besoin de se développer à travers une coopération avec la République Arabe du QATAR. Tout cela pour le bien du peuple Burundais.

Posts Récents