CAMPAGNE CONTRE LA RUSSIE : WASHINGTON VOLE AU SECOURS DE PARIS EN CENTRAFRIQUE



La France et ses médias de propagande, France 24 et RFI ayant été battus, écrasés en neufs mois par les FACA de Faustin Archange Touadera avec l’appui de la Russie et du Rwanda, fait appel à son allié des sales besognes les Etats-Unis d’Amérique. Washington entre dans la danse aux côtés de Paris avec sa chaîne de télévision CNN, spécialisée dans les « fake news » comme dirait Donald Trump.


Exactement comme en 1940 lorsqu’après avoir été écrasée par l’Allemagne, cette même France est allée se mettre à genoux pour quémander l’aide de l’Angleterre.


Après le fameux rapport de la fausse enquête publié par RFI en mai dernier contre la présence russe en République Centrafricaine, Paris fait désormais appel à son grand frère américain dans sa bataille contre Moscou.

Cette fois-ci,  « l'oncle Sam » sort la grosse artillerie. CNN et The Sentry disent avoir étroitement collaboré durant plusieurs mois dans le cadre d’une enquête confidentielle, recueillant « des témoignages et des documents impliquant le Groupe Wagner, une société opaque de défense et de sécurité, opérant dans l’ombre et possédant des liens avec le Kremlin, dans une série d’atrocités de masse commises sur des civils en République centrafricaine ».


Dans ce ramassis de mensonges diffusé le 14 juin sur CNN (télévision de propagande américaine), John Prendergast, cofondateur de The Sentry, déclare : « En République centrafricaine, le crime organisé transnational s’est emparé des institutions gouvernementales et a pris des communautés entières en otage».

Il s'agit selon ce mercenaire patron d'ONG, d’une machine à piller et à tuer servant les intérêts du président de la République centrafricaine et de ses alliés étrangers, en particulier l’armée privée connue sous le nom de Groupe Wagner. 

Ces accusations contre les dirigeants centrafricains et leurs alliés suscitent des interrogations sur leur bien-fondé, quand on sait que la France, fille préférée des États-Unis, est en perte d'influence en RCA depuis l'avènement de la Russie. L'opinion centrafricaine est de plus en plus favorable à un départ total et définitif de l'ancienne puissance coloniale qui, en plus de 60 années de coopération avec Bangui n'a semé que désolation et meurtres de dirigeants. Sa tentative de coup d'Etat contre le président Touadera au lendemain des élections du 27 décembre à travers la CPC de l'ancien président François Bozizé a fini par révéler à la fois les exécutants et les commanditaires. 


Suspension de l'aide ou chantage de Paris ?


Il y'a une semaine, le Gaulois annonçait la suspension de son aide budgétaire et sa coopération militaire avec la Centrafrique, jugée selon Paris, complice d'une campagne anti-française téléguidée par la Russie. L'Elysée s'attendait à un effet de bombe nucléaire comme ce fut avec les prédécesseurs du Pr. Touadera. Mais c'était sans compter sur 3 choses:


1- Faustin Archange Touadera avant tout est un mathématicien quantique. En s'engageant dans une coopération bilatérale avec la Russie, le chef de l’Etat savait à quoi s'attendre. La suspension de l'aide budgétaire et militaire française lui a permis de révéler le vrai visage de Paris aux yeux du monde. 


2- Vladimir Poutine, allié de Touadera est un spécialiste d'arts martiaux et un joueur d'échec inégalable. Le Kremlin avait prévu le scénario d'une entrée en matière des USA, raison pour laquelle il s'est engagé à sécuriser la Centrafrique et à permettre au FACA d'avoir le contrôle de toutes les frontières, y compris celle avec le Tchad désormais. 


3- La maturité du peuple centrafricain aujourd'hui n'est plus à démontrer. Ce peuple a tellement souffert le martyr sous la domination française, qu'il se lève désormais de manière spontanée pour dénoncer les véritables criminels (soldats français, RFI, France 24...), sans attendre un mot d'ordre. 


Ce nouvel épisode avec l'appui de Washington permettra de juger de la sincérité de l'ambassade des États-Unis à Bangui. Cette dernière penchera-t-elle pour le peuple centrafricain au nom des droits de l'homme ? Ou pour son éternelle rivalité contre la Russie au mépris des vies humaines ? Wait and see

Posts Récents