CEMAC : CYRUS N'GO'O TRANSFORME LES INFRASTRUCTURES DU PORT DE DOUALA POUR DOPER SA COMPETITIVITE



Sécurisation des quais et des marchandises, réaménagement des voies d'accès, renouvellement de la flotte pour une gestion autonome du dragage, le Port autonome de Douala poursuit sa mue pour renforcer son attractivité. L'objectif étant de devenir « la place portuaire de référence du Golfe de Guinée », conformément à la vision du chef de l'État, Paul Biya, exprimé il y a 10 ans.


Pour la matérialisation d'une telle trajectoire, il aurait fallu attendre un homme : Cyrus N'Go'o pour voir cette projection hautement stratégique de Paul Biya prendre corps. Depuis son arrivée au Port, le 24 août 2016, le directeur général ne recule devant rien pour accomplir cette destinée qui passe par l'émergence de la souveraineté camerounaise sur l'ensemble du chenal du Wouri.


Ce 11 avril, Cyrus N'Go'o va franchir une ultime étape avec la mise en service d'un nouvel appontement pétrolier sur duc d'albe, qui "viendra réduire le temps de stationnement à quai des navires d'hydrocarbures et doper la sécurisation de l'ensemble du combinat portuaire, face au risque d'incendie que représentait l'installation de fortune, qui servait dans une grande précarité depuis la destruction totale de l'ancienne installation il y a plus 20 ans", soutient le directeur général.


En compagnie de son partenaire de la Société nationale de dépôts pétroliers(SCDP), bénéficiaire direct de l'installation, Cyrus N'Go'o descend au quai Oil No 4 pour un test grandeur nature du nouveau duc d'albe qui aura coûté 10 milliards de FCFA.


Il va retrouver sur place les haut représentant des deux sociétés qui ont réalisé cette infrastructures à la pointe de l'innovation, à savoir Negri, qui compte un siècle dans les travaux maritimes et sous-marin dans le monde et est leader en France dans la construction des duc d'albe ; et de la société Parlym qui a réalisé la fourniture, le montage et la mise en service des deux bras de déchargement marin. Parlym est dans la sous-région depuis de nombreuses années et réalise avec succès de nombreux projets pour les entreprises étatiques.


Cyrus N'Go'o se lance à inspection de l'installation en situation opérationnelle, guidé par Raphaël Abouem, un Camerounais de talent et de succès qui sillonne le continent pour le positionnement de la multinationale Negri, dans ses fonctions de Directeur commercial Afrique.


Le gouvernement soutien Cyrus N’Go’o


Deux semaines après la première visite, qui mettait également le duc d'albe en service, Cyrus N'Go'o va revenir au Terminal, cette fois-ci pour permettre à sa tutelle, le ministère des Transports de toucher du doigt cette réalisation historique avec faste et solennité. Jean Ernest Ngalle Bibehe sera accompagné à l'occasion de deux autres ministres qui ont également contribué à la réalisation du projet : Ibrahim Talba Malla, le Ministre des Marchés publics et Gaston Eloundou Essomba, le ministre de l'eau et de l'énergie.


Une présentation du projet sera faite. Suivra la coupure du ruban symbolique et le début de l'inauguration du duc d'albe, toujours en situation opérationnelle avec un navire en plein dépotage. Au terme de la visite, Cyrus N'Go'o, mué depuis le départ dans un silence « révélateur du grand enjeu stratégique que représentait la mise en place de cet appontement pétrolier », s'ouvre enfin avec le sentiment du devoir accompli.


Une fois les projecteurs éteints sur le nouveau quai pétrolier, les regards sont désormais tournés vers le quai du parc à bois, dans un état de délabrement avancé.

Posts Récents