CENTRAFRIQUE : NOUVELLE LIVRAISON D'ARMEMENTS RUSSES AU FACA



Entre Moscou et Bangui désormais c'est sans intermédiaire. La Fédération de Russie s'affirme de plus en plus comme allié indispensable pour la Centrafrique. L'enjeu sécuritaire étant primordial dans cette coopération, la Russie a livré à la République Centrafricaine la 3e cargaison des armes légères, dont 5 milles Kalachnikovs. L'annonce a été faite par l’Ambassadeur de la fédération de Russie en RCA M. Vladimir Titorenko.


«La Russie a livré à titre gratuit la 3e cargaison des armes légères à la République Centrafricaine. Ce sont des armes légères, c’est-à-dire armes automatiques, mitrailleuses, fusils de précision, pistolets, lances-roquettes, grenades et munitions », a fait savoir l’Ambassadeur.


Selon le diplomate, c’est la plus grande livraison, où l’on trouve 5 milles Kalachnikovs. La cérémonie de remise de ces matériels militaires a eu lieu sur le tarmac de l'aéroport Bangui M'poko en présence du Président Faustin Archange Touadéra et de la Ministre de la Défense Marie Noëlle Koyara, mais également en présence du représentant du Ministère russe de la Défense le major général Oleg Polguev.


Quid de l'embargo sur les armes ?


Le pays est pourtant sous embargo onusien en matière de circulation d'armes. Une situation qui fragilise davantage la RCA face à l'agression des rebelles. Ces derniers en avaient d'ailleurs profité pour porter quelques coups aux Forces armées centrafricaine (FACA) avant l'arrivée des alliés russes et rwandais. Moscou a-t-il besoin d'une autorisation pour livrer des armes à Bangui ? Vladimir Titorenko a expliqé que l’autorisation du Conseil de la Sécurité de l’ONU n’était pas nécessaire pour effectuer un transfert d’armes légères, il ne fallait que le notifier.

Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square