DÉTOURNEMENTS DES FONDS COVID-19 : COMPLOT CONTRE LA RÉPUBLIQUE DU CAMEROUN



C'est la surchauffe sur la chaîne des détourneurs des fonds Covid-19. Accusés, levez- vous et répondez de vos actes ignominieux ! Oui voler l'argent du contribuable en est un ! C'est la violation de la moralité publique. Beaucoup ont perdu le sommeil ! La chaîne est longue et les acteurs solidaires comme les daltons !


1-/ Le Fonds Monétaire International veut savoir la destination donnée à la somme de FCFA 135 milliards de Francs.


Pour faire face à une pandémie déclarée à Wuhan en Chine en Novembre 2019 et répandue dans le monde avec une vitesse exponentielle, les caisses de l'État du Cameroun étant incapables de fournir la logistique financière nécessaire, le FMI approché par les autorités va allouer sous forme de prêt remboursable, la somme de FCFA 135 milliards. Le département ministériel en charge de la gestion principale de la pandémie, c'est bien évidemment le Ministère de la Santé Publique. C'est l'aéroport ou atterri non seulement les fonds covid-19 mais aussi et surtout les dons offerts par les amis du Cameroun, entités économiques, Etats où personnalités publiques.


Outre les 135 milliards de francs, le gouvernement Camerounais a quant à lui, dégagé une enveloppe financière de FCFA 45 milliards affecté à la lutte contre la pandémie sous la désignation du "Fonds Spécial de Solidarité Nationale pour la Lutte contre le Coronavirus-19 et ses répercussions économiques et sociales" Même cet argent est dans le collimateur des rapaces qui l'ont broyé. Conséquence, le FMI est chauffé au rouge ! L'argent n'a pas servi la cause pour laquelle elle a été décaissée. Elle a renfloué les poches des individus. A concurrence de Fcfa 50 milliards selon l'audit de la Chambre des comptes de la Cour Suprême du Cameroun !


2-/ Où est parti l'argent du COVID-19 ? A quoi a servi cette somme ?


Autant d'interrogations qui fusent depuis que l'inquiétude, la peur, la tétanisation, la psychose qui ont gagné les Camerounais se sont dissipés avec la reprise de la confiance en soi ! Les centres d'accueils des malades créés, équipés, gérés, les agrégats exigés par la maladie ont- il englouti tel un serpent boa , plus de FCFA 180 milliards de FCFA en un an ??? Que non ! L'audit révèle que 50 milliards des sommes utilisées n'ont pas de justificatifs fiables. Ce qui veut dire que ladite somme s'est volatilisée sans les poches des compatriotes. Le rapport d'audit a été transmis au Ministre d'État, Ministre de la Justice Garde des Sceaux depuis le 21 avril 2021, sur Très Hautes Instructions du Chef de l'État, Très informé du dossier et des attitudes des responsables du FMI, vis à vis de son pays, à toutes fins utiles.


En attendant, les futurs pensionnaires de la prison de Kondengui s'étripent et font signer des documents de décaissement aux services déconcentrés du Ministère de la santé pour justifier les sorties des fonds. De toutes les façons, les Camerounais en sauront davantage lors des enquêtes judiciaires et à l'ouverture des procès.


3-/ FMI- Fonds Covid-19 mal gérés - Refus des facilités de caisse: un autre coup d'État scientifique.


En mettant le Cameroun sur la liste noire des États non éligibles aux facilités de caisse pour cause de non transparence de la gestion des fonds covid-19 de FCFA 135 milliards, le Cameroun se retrouve dos au mur. Comment faire dans un environnement économique toujours marqué par les effets néfastes du Covid-19 ? Les bailleurs de fonds jouent en cette période de pandémie, un rôle régulateur, en attendant la reprise économique. Leur tourner le dos serait suicidaire pour les jours à venir d'où l'obligation de tailler la gorge des détourneurs de fonds covid-19, ne serait-ce que pour continuer à bénéficier de la confiance des bailleurs de fonds.


Les yeux et les oreilles des Camerounais sont tournés vers le Ministère de la Justice avec les tribunaux de la République du Cameroun. L'épervier y arrive avec entre ses serres, les détourneurs de l'argent alloué à la lutte contre le Corona virus-19.

Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square