FRANÇAIS ARRÊTÉ EN CENTRAFRIQUE : QUAND PARIS, PRIS EN FLAGRANT DELIT DE DÉSTABILISATION S'EMBOURBE



L'affaire sonne comme une cloche de mauvais présage en pleine nuit Équatoriale. Un Français du nom de QUINOLOT JUAN REMY interpellé le 10 Mai 2021 à Bangui en République Centrafricaine, en possession d'un impressionnant arsenal d'armes de longues et courtes portées, lunettes, munitions de guerre en sa possession. Pointée du doigt par tous les experts en sécurité, mise au banc des accusés de déstabilisation constante de ce Pays, voire de la région, la France a t- elle encore les arguments de sa défense face à l'arrestation de son Agent QUINOLOT JUAN REMY ?


1-/ La malencontreuse sortie du Quai- d'Orsay de Jean Yves Ledrian dans le Journal Ouest-France, publié par l'AFP le 12/05/2021!


La publication ne fait état ni de l'identité (des noms et prénoms du prévenu), ni de sa profession, ni même de sa photo et se borne comme illustration à présenter une carte muette de la République Centrafricaine avec Bangui la capitale où le Barbouze du Quai-d'Orsay a été interpellé. Le communiqué lacunaire de la porte-parole du Quai-d'Orsay met en exergue la fuite en avant, la recherche et l'identification des boucs émissaires, la complicité, la duplicité du Ministère français des Affaires étrangères:


"Nous déplorons l'instrumentation manifeste de cette arrestation et relevons que les informations personnelles de cette personne ont été immédiatement rendues publiques par le biais de réseaux de désinformation liés à la promotion d'intérêts bien identifiés qui sont habitués à viser la présence et l'action de la France en République Centrafricaine" !


La porte-parole du Quai-d'Orsay se noie définitivement dans ces déclarations qui témoignent à suffisance, le Vœux et l'intent