L'AN UN( I) DE LA NOUVELLE CONSTITUTION GUINEENNE : LE PR ALPHA CONDÉ MARQUE D'UNE ENCRE INDÉLÉBILE



De 1958 à 2021, la République de Guinée a connu cinq(05) Constitutions ! La première, accouchée le 28 Septembre 1958 par césarienne lors d'un sulfureux référendum , par tout le peuple Souverain Guinéen a consacré la LIBERTÉ du peuple à s'autogérer, face à la tentative de phagocytose de cette liberté dans la fournaise que la France du Général de Gaulle avait préparée, à savoir la Communauté Franco- Africaine qui continue de pérenniser le malheur et la pauvreté monétaire dans certains pays qui utilisent la monnaie issue de cette communauté en l'occurrence le Franc CFA. La clairvoyance de tout le peuple Guinéen , conduit par Ahmed Sékou Touré, un redoutable syndicaliste, a permis d'éviter ce guet- apens ! C'est pourquoi nous parlons d'un accouchement par césarienne de cette Constitution de 1958! Celle issue du référendum du 22 Mars 2020 est parvenue dans un environnement similaire !


A-/ La Guinée des difficiles Constitutions référendaires: 28 Septembre 1958 et 22 Mars 2020.


La Constitution issue du référendum du 22 Mars 2020 intervient dans une atmosphère sociale et politique des plus compliquées puisque sous l'impulsion du Front National pour la Défense de la Constitution transitoire du 07 Mai 2010(FNDC), composé de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée(UFDG)de CELLOU DALEIN DIALLO , l'Union des Forces Républicaines ( UFR) de SIDYA TOURÉ, le PADES du Dr OUSMANE KABA et des organisations de la société civile, la rue guinéenne est ensanglantée , les commerces paralysés les édifices publics détruits, les pouvoirs publics constipés, la Communauté Internationale au secours des fauteurs de troubles, une presse internationale à la plume acerbe contre le pouvoir, des Organisations Non Gouvernementales acquises aux revendications des frondeurs...! Bref le FNDC dicte sa loi et bombe le torseen Guinée. Les jours du Pr Alpha Condé et de son gouvernement , selon la nébuleuse et les journaux mainstream sont comptés. Mais c'était sans compter sur l'opiniâtreté du Pr Alpha Condé , engagé avec son pays sur le chemin de l'émergence et surtout, la sagacité du peuple guinéen qui pliant le petit doigt n'avait pas oublié que parmi les nouveaux patrons des revendications de la rue se trouvaient deux anciens Premiers ministres qui ont fossoyer le pays: CELLOU DALEIN DIALLO et SIDYA TOURÉ ! Dr OUSMANE KABA ayant été ministre sans faits d'armes dans la prévarication des deniers publics. Voilà le contexte dans lequel le peuple guinéen est appelé au référendum du 22 Mars 2020 pour sanctionner la nouvelle cuvée d'une Constitution révolutionnaire portée par le Pr ALPHA CONDÉ. L'erreur fatale du FNDC c'est d'avoir prôné le boycott de ce double scrutin législatif et référendaire. Une consultation qui sur le plan institutionnel était même supérieure à la présidentielle puisque de ce vote devait ou non faire naître une nouvelle constitution et surtout une nouvelle cuvée des 114 députés avec un mode de scrutin favorable à la proportionnelle.


Le caractère fatal de l'erreur du FNDC, l'UFDG, le PADES et l'UFDG c'était de voir approuvé, le projet d'une nouvelle constitution et un parlement sans les nouveaux maîtres des rues guinéennes ! Ce fut malheureusement le cas puisque à 89,76%, le OUI a primé sur le NON lors du double scrutin législatif et référendaire du 22 Mars 2020 . Conséquence directe :

1-/La Guinée est désormais dotée d'une nouvelle constitution que la Cour Constitutionnelle va acter par Arrêt du 03 Avril 2020, avant que par Décret D/2020/073/PRG/SGG/ du 06 Avril 2020, le texte ne soit promulgué par le Chef de l'État le Pr ALPHA CONDÉ pour devenir après sa publication au journal officiel le 14 Avril 2020 : LA CONSTITUTION DE LA RÉPUBLIQUE DE GUINÉE !


2-/ Une nouvelle opposition parlementaire va naître avec un nouveau chef de file de l'opposition, sans les bruitiers et les assassins de tous les mercredis dans les rues guinéennes ! Déjà clandestin, le FNDC devient non représentatif et se trouve obligé d'achever son existence dans le maquis !


3-/ La nébuleuse FNDC perd de sa crédibilité devant ceux qui ont cru à leur marchandage d'illusions et de roublardise et pour cause: leurs revendications n'ont reçu aucun succès ! La nouvelle Constitution a été votée, les nouveaux députés aussi! Le pouvoir toujours en place! Alpha Condé toujours à Sékhoutoureya !!


B-/" La constitution publiée le 14 Avril 2020 est la seule Loi Fondamentale de la Guinée" !


La Cour Constitutionnelle guinéenne, saisie par une quinzaine de Députés de l'Assemblée nationale et le Coordinateur National de la Plateforme Nationale de Participation et d'initiative citoyenne (PNAPIC) l'a rappelé dans le dossier dit de " Falsification de la Nouvelle Constitution" par un Arrêt du 11 juin 2021! L'enfant constitutionnel né par césarienne est donc viable et solide !


Le débat étant ainsi clos! En visitant les 161 articles subdivisés en 18(dix-huit) Titres de la nouvelle Constitution par rapport à ses devancières, force est de constater qu' elle proclame , entre autres innovations, un école obligatoire et gratuite pour les enfants guinéens des deux sexes jusqu'à 16 ans, une formelle interdiction des mutilations génitales féminines, une parité Homme- Femme, l'interdiction des mariages forcés, un Fonds d'investissements pour les jeunes, un arrimage de la Guinée aux idéaux d'unité et de solidarité africaines à l'unique article 156 du Titre XVI, une assistance aux personnes âgées, une Protection environnementale plus accrue, un mandat présidentiel de 06(six) ans renouvelable une seule fois,etc....


La Nouvelle Constitution est surtout favorable au flux des investissements dans le pays en ceci qu'elle ouvre une ère de confiance en matière d'apports des capitaux étrangers et de la promotion des entreprises de droits guinéens. Le Fonds d'investissements des jeunes étant un précieux support !


Le 1er anniversaire de cette Constitution Guinénne du 22 Mars 2020 mérite d'être salué, félicité et encouragé! C'est sous son égide que la présidentielle du 18 Octobre 2020 a été organisée , que les autre textes de droits sont en train de s'arrimer pour une Guinée forte, prospère, respectable et définitivement de retour sur l'échiquier africain et mondial!

Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square